Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Lyft acquiert Blue Vision Labs pour renforcer sa division véhicule autonome

Lyft renforce sa division véhicule autonome baptisée Level 5. L'entreprise américaine de VTC a annoncé mercredi 23 octobre l'acquisition de Blue Division Labs, une start-up britannique spécialisée dans la cartographie 3D et la réalité augmentée. Lyft en a profité pour annoncer que le Ford Fusion est le nouveau véhicule qu'elle équipe afin de le rendre autonome.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Lyft acquiert Blue Vision Labs pour renforcer sa division véhicule autonome
Lyft a dévoilé son nouveau véhicule autonome : une Ford Fusion bardée de capteurs. © Lyft

L'entreprise américaine de VTC Lyft a annoncé mardi 23 octobre 2018 le rachat de Blue Vision Labs. Une information révélée par TechCrunch avant d'être confirmée par les intéressés. Si le montant de cette acquisition n'a pas été précisé, la presse anglo-saxonne pense savoir que Lyft a déboursé 72 millions de dollars pour cette acquisition et que 30 millions de dollars supplémentaires sont sur la table et seront déboursés si certains objectifs sont atteints par Blue Vision Labs.

 

La start-up britannique fondée en 2016, est spécialisée dans la réalité augmentée et la cartographie. Blue Vision Labs, qui va intégrer la division Level 5 créée par Lyft en juillet 2017 afin de développer un véhicule autonome, va devenir le premier bureau de Lyft à Londres. Blue Vision Labs avait annoncé en mars dernier avoir levé 14,5 millions de dollars grâce à un tour de table emmené par Google Ventures.

 

Réalité augmentée et cartographie 3D

La technologie de Blue Vision Labs "s'appuie sur une cartographie 3D précise au centimètre", explique Peter Ondruska, cofondateur et CEO de Blue Vision Labs, dans un poste sur Medium. Cette cartographie des rues est obtenue grâce à des images collectées par des smartphones. Potentiellement le rachat par Lyft pourra permettre à Blue Vision Labs d'utiliser les données transmises par les smartphones de chauffeurs Lyft afin de cartographier encore plus rapidement les rues des villes.

 

Depuis mars dernier, Blue Vision Labs propose un kit de développement logiciel qui facilite la conception d'applications de réalité augmentée sur ses cartographies 3D. Ces dernières étant stockées dans le cloud, ce qui est modifié par une personne peut être vu par les autres utilisateurs d'une même application. En utilisant la caméra d'un smartphone, l'application de Blue Vision Labs peut reconnaître les objets et permet de placer des étiquettes virtuelles que ce soit des commentaires, des emojis, des flèches,... Il est par exemple possible de créer une application permettant de noter les restaurants, de faciliter la navigation des gens à l'aide de flèches ou de développer des jeux permettant aux personnes de jouer entre-elles en temps réel.

 

Une Ford Fusion autonome

Lyft va par exemple pouvoir utiliser la technologie de réalité augmentée de Blue Vision Labs pour permettre aux chauffeurs et aux clients de se retrouver plus rapidement à l'aide d'une indication en réalité augmentée au-dessus du véhicule et/ou du client. Et à plus long terme, cela pourrait permettre au véhicule autonome de retrouver tout seul le client qu'il doit transporter et inversement.

 

 

Et la technologie de Blue Vision Labs permet aussi à un véhicule de savoir où il est, ce qui l'entoure et ce qu'il doit faire. Des éléments essentiels pour les véhicules autonomes. Lyft a d'ailleurs profité de cette annonce pour dévoiler que le Ford Fusion est le nouveau véhicule que sa division Level 5 équipe afin de le rendre autonome. Bardé de capteurs et software le Ford Fusion est donc le nouveau véhicule autonome de Lyft.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale