Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Lyft choisit Denver pour y déployer ses premières trottinettes en libre-service

Vu ailleurs A défaut d'avoir reçu l'autorisation d'en déployer à San Francisco, Lyft va déployer 250 trottinettes électriques en libre-service dans la ville de Denver (Colorado).

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Lyft choisit Denver pour y déployer ses premières trottinettes en libre-service
Lyft va déployer 250 trottinettes électriques en libre-service dans les rues de Denver. © Instagram Lyft

Lyft, le concurrent américain d'Uber, a choisi Denver, au Colorado, pour lancer son premier service de trottinettes électriques en libre-service. L'annonce a été faite par l'entreprise de VTC jeudi 6 septembre 2018, dans la foulée de celle faite par Txfy qui a choisi Paris. L'entreprise de VTC a même déjà annoncé que Santa Monica, en Californie, sera la prochaine ville à accueillir ses trottinettes sur ses trottoirs, précise The Verge.

 

250 trottinettes Lyft à Denver

Cette annonce n'est pas une surprise. Si l'entreprise de VTC n'a jamais donné d'indication sur un nom de ville, elle a clairement affiché ses ambitions depuis plusieurs semaines déjà. En rachetant l'opérateur de vélos en libre-service Motivate en juillet 2018, Lyft a précisé vouloir rapidement ajouter des trottinettes et vélos en libre-service sur sa propre application. C'est désormais chose faite.

 

La start-up américaine souhaite déployer 250 trottinettes électriques pour commencer mais a reçu l'autorisation de Denver pour en mettre 350 en circulation, détaille TechCrunch. Les trottinettes sont proposées au prix d'un euro pour le lancement de la course auquel s'ajoutent 15 centimes par minute d'utilisation : un prix similaire à de nombreux acteurs du secteur. Avant de choisir d'emprunter une trottinette ou non, les utilisateurs de Lyft voient l'autonomie de la batterie. Les trottinettes seront disponibles entre 6h et 20h, Lyft s'engageant à les ramasser et les mettre en charge durant la nuit.

 

Logique de collaboration avec les villes

Lyft a opté pour une stratégie de collaboration avec les villes à l'heure où ces dernières cherchent à réglementer l'arrivée de multiples acteurs dans ce secteur et à limiter la multiplication des vélos et/ou trottinettes sur leurs trottoirs. Denver a délivré un tel permis à plusieurs sociétés (Lime, Bird, Spin, Rzaer et Lyft), selon TechCrunch. La ville cherche à savoir si le déploiement de trottinettes et vélos en libre-service contribuera à réduire le nombre de véhicules en circulation avec une seule personne à bord d'ici 2030, explique le site d'informations.

 

Lyft a déployé ce service dans l'optique de faciliter le transit des citoyens vers les hubs de transport en commun. Peut-être que si tout se passe bien avec Denver, l'entreprise de VTC recevra l'autorisation d'autres villes pour déployer ses trottinettes et poursuivre son expansion.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale