Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Lyft devance Uber dans leur course à une entrée en bourse

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Dans un communiqué, l’entreprise américaine de VTC annonce avoir rempli les documents préliminaires à son entrée en bourse auprès de l’organisme américain de régulation boursière, le SEC. Elle prend donc une longueur d’avance sur son concurrent Uber, qui reste évasif sur les échéances de son entrée en bourse.  

Lyft devance Uber dans leur course à une entrée en bourse
Lyft devance Uber dans leur course à une entrée en bourse © Lyft

L’entrée en bourse de Lyft se concrétise. L’entreprise américaine de VTC a annoncé le 6 décembre 2018 avoir rempli les documents préliminaires à son entrée en bourse auprès de la Sécurity and Exchange Commission (SEC). L’annonce arrive quelques mois après que ce rival d'Uber a acheté les services de l’entreprise de consulting Class V Group en vue d’une entrée en bourse en mars ou avril 2019.

 

Une longueur d’avance sur Uber

Dans son communiqué, Lyft n’a pas donné d’indication sur les prix, le nombre d’actions, ou la capitalisation envisagés. L’entreprise doit pour cela attendre l’examen de l’organisme de régulation  boursière, et devrait donc publier son offre début 2019.

 

L’entreprise, restée dans l’ombre d'Uber pendant une grande partie de son existence, détenait 26% des parts de marché américain (chiffres Second Secure). A la différence de son rival, l’entreprise ne s’est exportée qu’au Canada ; mais toutes les deux se livrent à une course à l’entrée en bourse depuis plusieurs mois. Lyft gagne une longueur d’avance avec cette annonce, alors qu'Uber n’a toujours pas communiqué officiellement sur sa future introduction en bourse.

 

Trois fois moins de revenus

L’ascension de Lyft s’est faite principalement grâce au désaveu de son concurrent, son image ternie par son environnement de travail toxique, ses pratiques éthiques discutables et ses tentatives d’échapper à la justice. Pendant l’année 2017, l’entreprise de VTC est rapidement sortie de l’ombre, ses parts du marché américain passant de 15 à 28% en un an.

 

Pourtant, les résultats de Lyft restent toujours largement inférieurs à ceux de Uber. Elle est actuellement évaluée 15 milliards de dollars, contre 72 pour son concurrent, et a généré 1 milliard de dollars de revenus, contre 3 pour Uber.

 

Mais l’entreprise peut compter sur une entrée en bourse pour augmenter son estimation et doubler la concurrence, d’autant plus qu’elle commence à diversifier ses services. La semaine dernière, Lyft concluait son entrée dans la location de vélos et de trottinettes en libre-service, et investit largement dans le développement d’un véhicule autonome.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale