Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Lyft veut rapidement proposer des vélos et trottinettes sur son application

mis à jour le 17 juillet 2018 à 17H23
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Les cofondateurs de Lyft John Zimmer et Logan Green annoncent lundi 16 juillet 2018 vouloir ajouter des vélos et trottinettes sur leur application, mais ne précisent pas quand. Cette annonce intervient après que l'entreprise de VTC a annoncé lundi 2 juillet 2018 le rachat de l'opérateur de flottes de vélos en libre-service Motivate devançant ainsi son concurrent Uber.

Lyft veut rapidement proposer des vélos et trottinettes sur son application
Motivate opère les vélos en libre-service Divvy à Chicago. © Motivate/DR

Dans un post de blog publié sur Medium lundi 16 juillet 2018, les co-fondateurs de Lyft John Zimmer et Logan Green partagent leur vision sur l'avenir de leur plate-forme. Après le rachat de Motivate le 2 juillet 2018 pour un montant qui doit s'élever autour de 250 millions de dollars, John Zimmer et Logan Green expliquent vouloir coopérer avec les villes afin d'optimiser le développement de leur application et l'intégration des vélos et trottinettes partagées sur celle-ci.

 

Lyft veut intégrer vélos et trottinettes à sa plate-forme

Lyft veut devenir une plate-forme multimodale proposant des solutions pour les premiers et derniers kilomètres. John Zimmer et Logan Green expliquent vouloir rendre plus facile l'utilisation des vélos et trottinettes afin que les personnes puissent se rendre plus facilement jusqu'aux points de transport en commun. "Bientôt il sera possible de suivre les informations trafic en temps réel, planifier un trajet avec différents moyens de transport et utiliser des vélos et trottinettes Lyft en libre-service pour atteindre un hub de transport en commun ou un point de départ pour des courses partagées", détaillent-ils. Mais aucune date exacte n'est donnée.

 

 

En parallèle, Lyft annonce investir un milliard de dollars dans des associations afin d'aider les quartiers les moins bien desservis. Et les deux cofondateurs précisent que les trottinettes et vélos partagés sur leur application seront les modes de transport les moins coûteux.

 

Ford GoBike, Citi Bike, Blue Bikes,…

Motivate qui emploie quelque 800 salariés opère la plus grande flotte de vélos en libre-service aux Etats-Unis. En 2017, 80% des trajets effectués avec des vélos partagés l'ont été sur des réseaux opérés par Motivate, précise Lyft dans un communiqué. La société est notamment connue pour être derrière les 7 000 vélos de Ford GoBike déployés dans la zone de San Francisco, San Jose et East Bay.

Motivate opère aussi les flottes de Citi Bike pour les villes de New York (12 000 vélos) et Jersey City (500 vélos) ainsi que les flottes Blue Bikes à Boston, Cambridge, Brookline et Somerville ; Divvy à Chicago ; CoGo à Columbus dans l'Ohio ; Biketown à Portland dans l'Oregon ; Capital Bikeshare à Washington, DC.

 

Lyft et Uber dans une course à la diversification

Finalement Uber ne doublera pas Lyft sur la ligne d'arrivée pour ce rachat. S'il a déjà déboursé une somme considérable en avril 2018 pour racheter Jump, une start-up proposant des vélos en libre-service à San Francisco, le géant du VTC était aussi annoncé comme intéressé par le rachat de Motivate.

Dans une optique de diversification, les entreprises de VTC se lancent sur ce marché très prometteur des vélos en libre-service. Confirmant l'engouement pour ce moyen de transport, la National Association of City Transportation Officials (Nacto), une association regroupant une soixantaine de villes nord-américaines, a comptabilisé 35 millions de courses réalisées avec des vélos en libre-service en 2017 soit 25% de plus qu'en 2016.

Au jeu de la diversification Lyft semble bien parti puisque Motivate est l'un des plus gros acteurs américains dans le domaine des vélos en libre-service. Et l'entreprise de VTC précise dans un communiqué qu'elle va récupérer les différents contrats que Motivate a passé avec les villes. En cohérence avec cette stratégie de diversification, Lyft a déposé une demande auprès de la ville de San Francisco pour opérer une flotte de trottinettes électriques, tout comme… Uber. L'objectif pour les entreprises de VTC étant de proposer le plus de moyens de transports différents sur une même application afin de répondre à toutes les demandes des utilisateurs.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale