Lyon et Boston main dans la main pour accélérer des start-up

Au terme d’un bootcamp à Boston, dix start-up ont été retenues pour la finale du premier programme Bigbooster qui aura lieu à Lyon en avril. Les villes de Boston et de Lyon ont profité de cette compétition pour signer une convention de coopération.

Partager
Lyon et Boston main dans la main pour accélérer des start-up
Marty Walsh, maire de Boston et Karine Dognin-Sauze, vice-présidente de la Métropole de Lyon

Vingt start-up ont participé au bootcamp organisé entre le 8 et le 12 février à Boston dans le cadre du programme Bigbooster. Lancé en avril 2015 par la Fondation pour l’université de Lyon, en partenariat avec Mass Challenge, ce programme vise à accélérer le développement international de jeunes sociétés innovantes dans les domaines de la santé, des biotechnologies, du numérique, de l’environnement et du développement durable. Dans le sillage de Mass Challenge, plus grand programme d’accélération et de compétition de start-up au monde, Bigbooster veut devenir d’ici trois ans la plus importante compétition européenne pour start-up.

20 candidats devant un jury américain

Coaché par des experts et mentors de renommée internationale, les vingt candidats ont travaillé leur approche du marché américain, rencontré des investisseurs et des entrepreneurs, et pitché devant un jury américain. Au terme de cette compétition, dix finalistes ont été sélectionnés et se mesureront lors d’un dernier rond à l’occasion du forum Biovision à Lyon en avril. Les trois gagnants se verront attribuer des prix d’un montant total de 100 000 euros.

Bigbooster s’inscrit dans le cadre des échanges développés depuis la visite du président de la Métropole de Lyon, Gérard Collomb, à Boston en septembre 2014. Une déclaration d’intention a été signée entre le maire de Boston, Marty Walsh, et la vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’innovation, de la métropole intelligente et du développement numérique, Karine Dognin-Sauze, à l’occasion de ce bootcamp.

accord entre maires

La coopération entre les deux villes sera orientée autour de trois axes : le développement économique, l’innovation et l’entrepreneuriat ; la ville du futur, la mobilité et le développement urbain durable ; la culture, l’éducation et le développement du tourisme. Ce premier partenariat entre Lyon et une ville des Etats-Unis devrait faire l’objet dans les prochains mois d’un "memorandum of understanding" (protocole d’entente) qui sera signé entre les deux maires.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS