Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Macron annonce 4 milliards d'euros d'investissements étrangers : combien pour la tech ?

Nouveau datacenter, digitalisation des usines, investissements dans l'intelligence artificielle… Le point sur les projets dévoilés dans le cadre de Choose France 2022, l'événement dédié à l'attractivité du territoire national.
mis à jour le 17 janvier 2022 à 12H08
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Macron annonce 4 milliards d'euros d'investissements étrangers : combien pour la tech ?
Macron annonce 4 milliards d'euros d'investissements étrangers : combien pour la tech ?

Les investisseurs étrangers vont débourser plus de 4 milliards d'euros en France dans 21 projets industriels, annoncera Emmanuel Macron ce 17 janvier lors d'un déplacement à Chalampé dans le Haut-Rhin, où le groupe allemand de chimie BASF va construire une nouvelle usine de production.

Ce déplacement et celui de plusieurs ministres remplace cette année le sommet Choose France, dédié à l'attractivité, en raison de la situation sanitaire. Ces nouveaux investissements vont créer plus de 10 000 emplois stables et 16 000 emplois intérimaires.

Un nouveau datacenter pour Equinix
Parmi les investissements dans l'univers de la tech, l'hébergeur américain Equinix ouvrira en juin 2022 son dixième datacenter à Saint-Denis (Île-de-France), auquel il consacrera 139 millions d'euros, créant 165 emplois. Sur trois ans, la société va investir en France 750 millions d'euros au total, y compris sur d'autres projets qui ne sont pas encore annoncés. Le montant des investissements atteindra 1 milliard sur 5 ans.

L'italien Dedalus, leader européen des logiciels pour le secteur de la santé, prévoit de recruter 200 salariés, principalement en ingénierie informatique, en Nouvelle-Aquitaine et en Île-de-France. Et Cisco investira 50 millions d'euros sur trois ans dans l’accompagnement des entreprises françaises en régions, notamment pour former 100 000 personnes aux enjeux de la cybersécurité.

Une partie des projets industriels annoncés dans les autres secteurs d'activité concerne la digitalisation des sites de production. C'est le cas du géant pharmaceutique GSK, qui consacrera 45 millions d'euros à la numérisation de son usine de production de vaccins à Saint-Amand-les-Eaux (Hauts-de France), et de l'entreprise d'agro-alimentaire Ferrero qui investira 36 millions d'euros dans la digitalisation des lignes de production de l’usine de Villers-Ecalles (Normandie).

5000 emplois pour la livraison ultrarapide
Les technologies numériques sont par ailleurs au cœur d'un partenariat stratégique de 49,3 millions d'euros annoncé par l’entreprise américaine de biotechnologie Biogen avec la start-up française Thérapanacéa, pour développer des algorithmes d’intelligence artificielle et de machine-learning d’analyse d’images cérébrales.

Enfin, le dynamisme de l'e-commerce est le moteur d'un investissement du turc Getir dans un réseau national de magasins de proximité, qui créera plus de 5000 emplois pour la livraison de courses ultrarapide.

L'État se félicite d'être la première destination européenne des investissements étrangers devant le Royaume-Uni et l'Allemagne, et au premier rang des investissements en R&D, selon les données compilées par EY.


Mise à jour le 17 janvier à 12h00 : les montants des investissements d'Equinix et du partenariat entre Biogen et Thérapanacéa ont été modifiés.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.