Maela et Nouveal fusionnent afin de devenir leader sur le télésuivi médical

Les deux concurrents historiques opèrent un rapprochement, soutenu par Bpifrance, afin de renforcer leur position sur le marché du télésuivi des patients.

Partager
Maela et Nouveal fusionnent afin de devenir leader sur le télésuivi médical

Devenir “le leader dans les services de parcours patients”. C’est l’objectif des deux acteurs lyonnais du télésuivi médical, Maela et Nouveal, qui ont annoncé leur fusion par communiqué début janvier. “L’objectif de ce rapprochement n’est pas simplement de consolider le marché, mais également de proposer les meilleurs services pour les professionnels et les établissements de santé pour un suivi personnalisé des patients et à plus long terme des services de détection précoce et de prévention”, déclarent les deux entreprises dans leur communiqué commun. La Poste et le fonds Patient autonome de Bpifrance seront les principaux actionnaires, aux côtés des fondateurs des deux startups.

Naissance d'un leader

Ce rapprochement avec Nouveal “nous est apparu, de loin comme le plus prometteur, le plus ambitieux et le plus impactant pour le secteur”, vante le CEO de Maela dans un communiqué. Les fondateurs de Nouveal se réjouissent, eux, de pouvoir “accentuer [leur] présence nationale et développer [leur] dimension médicale à l’aide du plateau d’infirmières”. En plus de s’assurer la première place sur le marché, cette fusion doit améliorer le suivi numérique des patients et, à terme, permettre de proposer des services de détection précoce et de prévention.

Rien qu’en 2021, la maison-mère de Nouveal, La Poste, assure avoir réalisé 250 millions de chiffre d’affaires dans l’accompagnement numérique des patients. Un accompagnement qui n’empêche pas les soignants de prendre le relai, promet Delphine Mallet, directrice de la branche Santé de La Poste : “A nos solutions numériques et notre méthode de co-construction avec les établissements, s’ajoute la capacité à mobiliser si besoin des ressources humaines administratives ou infirmières, en capacité de prendre le relais à distance pour superviser les alertes ou assurer les délégations de tâches nécessaires pour l’efficience de l’ensemble du processus.”

Deux entreprises spécialisées dans le suivi à domicile

Maela a créé une plateforme de télésuivi médical pour accompagner les personnes avant et après une hospitalisation, afin de réduire le temps passé à l’hôpital. Présente dans dix pays à travers des partenariats avec une cinquantaine d’hôpitaux, la jeune pousse a récemment cherché à se diversifier, par exemple via le partenariat conclu en septembre 2021 avec Medtronic, spécialiste des technologies de santé (cardiovasculaire, diabète, chirurgie, neurosciences….). “Maela souhaite accélérer dans un pan essentiel de son système : la data. À terme, l’entreprise veut orienter son accompagnement sur de la médecine prédictive grâce à l’analyse des données”, expliquait alors le groupe au média spécialisé Hospitalia.

Nouveal, quant à elle, est une filiale de La Poste santé, et propose une plateforme en ligne de préadmission administrative et de télésuivi post-opératoire des patients, en ambulatoire. L’entreprise est notamment connue pour avoir élaboré en collaboration avec l’AP-HP Covidom, l’application de suivi à domicile des patients ayant contracté le Covid-19. Forte de ce succès, Nouveal avait finalement été rachetée par La Poste en juillet 2020 via sa filiale spécialisée dans le numérique, Docaposte.

“On est face à de grands enjeux de transformation du système de santé : pression dans les urgences, maintien à domicile des séniors, maladies chroniques… Il en résulte la nécessité de s'occuper des gens chez eux”, avançait David de Amorin, directeur de l’innovation e-santé chez Docaposte interviewé en novembre 2019 par L’Usine Digitale.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS