Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Mainframe Industries lève 20,3 millions d'euros pour développer un MMO dans le cloud

Levée de fonds Le studio finlandais Mainframe Industries lève 20,3 millions d'euros pour poursuivre le développement de son jeu en ligne massive multijoueur dont la particularité sera d'être hébergé dans le cloud. La start-up reste pour l'instant très discrète sur les détails du titre, si ce n'est qu'elle s'appuie sur l'Unreal Engine.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Mainframe Industries lève 20,3 millions d'euros pour développer un MMO dans le cloud
Mainframe Industries lève 20,3 millions d'euros pour développer un MMO dans le cloud © Mainframe Industries

Mainframe Industries lève 20,3 millions d'euros pour développer un MMO (jeu en ligne massivement multijoueur) dans le cloud. L'intérêt du cloud gaming est qu'il permet de jouer à un jeu depuis n'importe quel appareil tout en bénéficiant de capacités techniques très importantes car le jeu est exécuté dans le cloud et non pas en local. Le studio, basé à Helsinki en Finlande et composé de vétérans de l'industrie vidéoludique (Remedy, CCP, Next Games), a annoncé cette levée de fonds le 29 novembre.

Cette série B est menée par Andreessen Horowitz (a16z) qui réalise son deuxième investissement dans la start-up. Ont également participé les investisseurs existants Riot Games, Maki.vc, Play Ventures, Sisu Game Ventures et Crowberry Capital, ainsi que le cofondateur et ancien COO de Twitch Kevin Lin et le cofondateur et ancien CEO de King.com Riccardo Zacconi.

Le jeu sera directement accessible à des spectateurs
Aucun détail sur le jeu n'a été dévoilé par Mainframe pour l'instant. "Nous travaillons à créer un monde persistant et espérons voir nos joueurs l'habiter pendant des années, voire des décennies", déclare simplement Thor Gunnarsson, CEO et cofondateur du studio.

On sait néanmoins qu'il utilise le moteur de jeu Unreal Engine d'Epic Games, selon Venture Beat. Le site spécialisé ajoute que des spectateurs passifs pourront se connecter au jeu en plus des joueurs. Le studio semble compter sur l'essor du streaming vidéo associé à l'univers vidéoludique, popularisé notamment par Twitch et YouTube.

Des recrutements
La très discrète Mainframe Industries se concentre sur la croissance de ses effectifs à Helsinki, Reykjavik et dans son nouveau studio parisien. Les équipes ont plus que doublé au cours de l'année écoulée et se poursuivent toujours en ce moment.

De nombreuses entreprises se lancent dans le cloud gaming. La grande majorité d'entre-elles mettent au point un service, accessible sous la forme d'un abonnement, qui permet d'accéder à un catalogue de jeux. Nvidia (GeForce Now), Microsoft (Xbox Game Pass Ultimate), Amazon (Luna) ou la start-up française Shadow tentent ainsi de séduire les joueurs.%%ARTICLELIE:1144817%%

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.