Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Maintenues, les rencontres BigUp For Startup Occitanie passent en format visioconférence

42 start-up vont pouvoir présenter leurs solutions fin avril aux six grands groupes impliqués dans l’édition 2020 de BigUp For Startup Occitanie. La centaine de rendez-vous programmés se déroulera à 100% en visioconférence.  
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Maintenues, les rencontres BigUp For Startup Occitanie passent en format visioconférence
Maintenues, les rencontres BigUp For Startup Occitanie passent en format visioconférence © PIXNIO

"Nous avions déjà lancé l’appel à projets le 10 mars, avant le confinement. C’est pourquoi nous avons choisi de maintenir BigUp For Startup Occitanie le 30 avril, expliquent Pierre Billet et Lucie Phaosady, cofondateurs et copilotes de l’opération. Plus que jamais, on a besoin de perspectives de business."

 

Né dans le cadre de la French Tech Montpellier en 2015, déclinée ensuite ailleurs en France, l’événement open innovation BigUp For Startup veut susciter la coopération entre des grands groupes (qui expriment des demandes d’innovations sur des thèmes) et des start-up, qui proposent leurs solutions. Le 21 avril, le comité de sélection de l’édition Occitanie a retenu 42 startup. "Elles sont en majorité régionales, mais d’autres sont basées à Aix, Lille, Strasbourg ou Lyon", note Pierre Billet. Chacune a décroché de 1 à 9 rendez-vous. Malgré la crise, l’appel à projets a récolté 54 candidatures, au lieu d’une jauge de 80 à 100 auparavant.  


Une centaine de rendez-vous

Maintenu, l’événement s’adapte : il se déroulera entièrement en ligne par visioconférence, "via notre plate-forme. Tous les grands groupes ont accepté de jouer le jeu". Au total, 97 rendez-vous ont été souhaités par Crédit Agricole Technologies et Services (qui programme 30 rendez-vous), Enedis (qui verra 16 start-up), Sncf et Gares & Connexions, EDF, le syndicat mixte de traitement des déchets Decoset et l'accélérateur Cleantech Booster de la CleanTech Vallée du Gard rhodanien.

 

Ce dernier programme une vingtaine de rendez-vous pour pré-sourcer sa prochaine promotion. Les rencontres garderont un format de 15 minutes. "Nous accentuerons le suivi des rendez-vous, ajoute Pierre Billet. Cet échange est un premier contact. Obtenir un POC, un achat de prestation, voire un contrat demande plusieurs mois, souvent un an."

 

Les autres éditions 2020 reportées à la rentrée

Le rendez-vous occitan, qui aurait dû se dérouler à l’université Paul Sabatier de Toulouse, est le seul à maintenir ses dates. Un premier événement aurait dû se dérouler à Mulhouse le 1er avril. "Il est reporté en septembre." Les éditions qui auraient dû se tenir à La Réunion en mai, et en région Sud PACA en juin, sont reportées respectivement en septembre et octobre.

 

Par ailleurs, les organisateurs projettent un nouveau format : faire cette fois "matcher" les besoins d’innovation exprimés par les ETI (entreprises de taille intermédiaire) aux expertises des start-up, selon une formule toujours régionalisée mais moins événementielle. "Cela pourrait aboutir pour mai-juin. Il faut penser à rebondir et préparer l’avenir, affirment Pierre Billet et Lucie Phaosady. Au-delà de BigUp Fort Startup, la question c’est comment relancer l’économie par l’innovation. Nous sommes certains que la crise va faire bouger pas mal les choses, le jour d’après ne sera pas le même."

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media