Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Malt, Alan et Qonto jettent les bases d'un bouquet de services pour les indépendants

Sésame est le nom donné à l'offre de services développée par trois start-ups oeuvrant au développement du travail indépendant. Elles ont d'ores et déjà été rejointes par d'autres jeunes pousses et devraient continuer. Le but est de rendre moins angoissant le passage par la case "free-lance".
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Malt, Alan et Qonto jettent les bases d'un bouquet de services pour les indépendants
De gauche à droite, Alexandre Prot (Qonto), Vincent Huguet (Malt) et Jean-Charle Samuelian (Alan) © Bourrouilhou Lyam

Ce ne sont pas les trois fantastiques, mais - qui sait ? - ils pourraient le devenir pour les travailleurs indépendants. Trois start-up spécialisées dans la facilitation du travail indépendant ont choisi d'unir leurs forces pour offrir une gamme de services plus complets à ce qu'on appelle en bon franglais des "freelanceurs". Il s'agit de la plate-forme Malt (qui met en relation les indépendants qui proposent leurs services et les entreprises qui les recherchent), de la banque en ligne à destination des professionnels Qonto et de l'offre de mutuelle et de prévoyance en ligne Alan. 

 

UN sésame pour faciliter le travail indépendant? 

Le travailleur indépendant qui s'inscrira en ligne chez Malt recevra désormais automatiquement un mot de passe et un identifiant pour accéder à l'offre Sésame. Pour Vincent Huguet, le fondateur de Malt, cette nouvelle offre "s'adresse autant à ceux qui voudraient se lancer qu'à ceux qui ont déjà franchi le pas". Avec Sésame, il s'agit de leur montrer que quitter le salariat ne signifie pas mécaniquement entrer dans la jungle. Ou, comme l'a expliqué Jean-Charles Samuelian, CEO et co-fondateur d'Alan, "réduire les barrières à l'entrée" du statut d'indépendant. Avec cette offre, le free-lance peut davantage se concentrer sur la recherche de missions et passer moins de temps à gérer l'administratif. 

 

Les trois entreprises ont indiqué qu'il n'y avait pas entre elles d'accords commerciaux ou de versement de commissions. Cette union est plutôt née de l'envie de travailler ensemble. Les trois entreprises disent partager des valeurs communes, comme "l'importance de l'expérience client ou la facilité d'utilisation". Alexandre Prot, CEO et co-fondateur de Qonto résume : "Nous ne sommes pas un supermarché rassemblant des bons plans. Nous partageons des valeurs, des positions et des approches communes". 

 

De nouveaux partenaires bientôt

D'ores et déjà, les trois fondateurs ont indiqué avoir été rejoints par d'autres jeunes pousses qui proposeront elles-aussi des services pour les freelanceurs. Il s'agit d'OpenClassroom* et d'IronHack pour la formation, de L'expert comptable qui,comme son nom l'indique, offre un service de comptabilité en ligne, ou encore du réseau d'espaces de coworking, Copass. A chaque fois, les membres de Sésame bénéficieront d'un avantage financier, par exemple un mois de service gratuit. Les membres fondateurs ont indiqué mercredi 19 septembre 2018 lors d'un point presse organisé au siège de Malt que d'autres jeunes pousses pourraient venir les rejoindre dans les mois qui viennent. La règle pour accepter ou non ces offres, outre le partage de la philosophie des fondateurs de Sésame, sera de vérifier que cela correspond à un besoin latent ou exprimé de la communauté des indépendants.  

 

Malt revendique 90 000 free-lances (dans les métiers de services tertiaires supérieurs comme le numérique, le marketing ou la création visuelle) sur son site. Chaque mois, 3000 nouveaux indépendants s'inscrivent sur le site. Ils travaillent pour 2500 entreprises clientes. Une étude réalisée pour Malt évalue à 830 000 le nombre de free-lance français, ce chiffre comprenant les purs indépendants mais aussi les salariés qui développent une telle activité en parallèle. 

 

*OpenClassroom et Malt ont développé un cours en ligne intitulé "devenir indépendant". 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale