Mango va déployer des cabines d'essayage connectées

La marque de prêt-à-porter Mango s'est associée à l'opérateur Vodafone et à l'entreprise Jogotech pour équiper ses cabines d'essayage de miroirs connectés afin d'améliorer l'expérience de ses clients en magasin. 

Partager
Mango va déployer des cabines d'essayage connectées
Exemple de cabine connectée développée par l'entreprise espagnole Jogotech.

Mango s'apprête à adopter l'Internet des objets. L'enseigne de mode espagnole va équiper ses cabines d'essayage de miroirs connectés développés en partenariat avec l'opérateur Vodafone et l'entreprise Jogotech.

Le dispositif permettra aux clients de scanner les étiquettes des articles en cabine et de contacter les vendeurs en magasin (qui eux seront dotés d'une montre connectée) directement depuis le miroir pour demander des tailles ou des coloris différents. Le miroir proposera également aux clients une sélection d'accessoires et de vêtements supplémentaires pour compléter leur tenue initiale.

Un déploiement international

Mango prévoit de déployer cette technologie dans l'ensemble de ses magasins à travers le monde en privilégiant ses boutiques phares. Objectif : créer des ponts entre l'expérience physique et l'expérience online. Le calendrier de déploiement, lui, n'a pas encore été communiqué. Née à Barcelone, l'enseigne Mango compte désormais un réseau physique de 800 000 m2 à travers 110 pays dans le monde.

Mango n'est pas la première enseigne de prêt-à-porter à se tourner vers les cabines d'essayage connectées. Aux Etats-Unis, la marque de vêtements Rebecca Minkoff a installé dans sa boutique new yorkaise un dispositif similaire pour améliorer l'expérience client. La PME texane Alerttech a également vendu ses cabines connectées à des géants de la distribution comme la marque de lingerie Victoria's Secret et le géant suédois H&M. Mais il s'agit de dispositifs plus basiques qui permettent seulement aux vendeurs de savoir quand les cabines sont occupées grâce à un capteur de chaleur et aux clients de demander de l'aide directement depuis la cabine. Trop coûteux, le système RFID qui permet de scanner les étiquettes des articles, proposé par Alerttech, n'a pas encore été adopté par les enseignes.

Vidéo du concept de cabine connectée développé par l'entreprise espagnole Jogotech :

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS