Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Manifestations à Hong-Kong : FireChat enregistre 100 000 souscriptions en moins de 24 heures

L'application FireChat est devenue l'outil de communication privilégié des manifestants hong-kongais ces derniers jours.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Manifestations à Hong-Kong : FireChat enregistre 100 000 souscriptions en moins de 24 heures
Manifestations à Hong-Kong : FireChat enregistre 100 000 souscriptions en moins de 24 heures © Chet Wong - Flickr CC

Central, le quartier vital pour l’économie hongkongaise, est devenu le centre des manifestations de l’opposition à Pékin. Les habitants de la région administrative spéciale de la République populaire de Chine veulent élire démocratiquement leur exécutif en 2017. Le gouvernement central, lui, voit les choses différemment. Pour rester en contact pendant ces rassemblements, les manifestants sont massivement devenus utilisateurs de FireChat, selon Tech in Asia, un spécialiste des technologies en Asie et aux États-Unis. L’appli, qui avait déjà été remarquée au cours de mobilisations précédentes, notamment au printemps, fonctionne sur iOS et Android. Au total, d’après Open Garden, la société qui l’a développée, ils ont été 100 000 à s’inscrire sur la seule journée du dimanche 28 septembre 2014.

Se passer des réseaux classiques

FireChat permet de communiquer grâce au Wi-Fi et aux réseaux de téléphonie mobile mais aussi par Bluetooth ou à travers des réseaux de partage, sans être connectés à des réseaux globaux. C’est l’un des organisateurs du rassemblement de dimanche qui a conseillé aux opposants de souscrire au service, anticipant des problèmes de communication par téléphonie mobile. Open Garden a déclaré que 33 000 Hongkongais ont utilisé simultanément FireChat au pic de l’activité.

 

FireChat a été conçue pour être utilisée dans des endroits où l’accès à internet est difficile, comme les stades ou les salles de conférence. Elle a été utilsée en juin 2014 en Irak, alors que l’accès aux médias sociaux y avait été coupé, et un peu plus tôt, en mars, à Taiwan par des opposants à un accord de commerce avec la Chine.

Luis Ivars

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale