Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

ManoMano (ex Monechelle.fr) lève 13 millions d'euros pour bricoler sur l'économie du partage

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Le site communautaire de bricolage ManoMano.fr vient de lever 13 millions d’euros auprès de quatre fonds européens : Partech Ventures, Piton Capital, CM-CIC Capital Privé et le fonds Ambition Numérique géré par Bpifrance. Cela lui permettra d'étendre en France son service de mise en relation entre particuliers et bricoleurs et de poursuivre son développement à l’international.

ManoMano (ex Monechelle.fr) lève 13 millions d'euros pour bricoler sur l'économie du partage
ManoMano (ex Monechelle.fr) lève 13 millions d'euros pour bricoler sur l'économie du partage © dr

Que les bricoleurs et bricoleuses du dimanche se réjouissent, leur site consacré, ManoMano.fr (ex. monEchelle.fr) va encore s'agrandir. Ce spécialiste du bricolage et du jardinage ManoMano.fr vient de lever 13 millions d’euros auprès de Partech Ventures, Piton Capital, CM-CIC Capital Privé et le fonds Ambition Numérique. Un montant que la start-up compte bien exploiter pour assouvir son ambition : se déployer à l’international.

 

CONQUÉRIR L’EUROPE EN 2018

"Grâce à ces fonds, nous allons accélérer notre développement et avoir les moyens de notre stratégie européenne et communautaire", ont déclaré les cofondateurs du site, Christian Raisson et Philippe de Chanville, dans un document diffusé par ManoMano.

 

Après s'être imposé comme leader sur le marché français, ManoMano veut désormais conquérir le marché européen du bricolage, estimé à 280 milliards d’euros. Déjà en Belgique, le site s’est lancé ces six derniers mois sur trois nouveaux marchés : Espagne, Italie et Royaume-Unis. Prochaine étape : l’Allemagne.

 

surfer sur économie du partage

ManoMano
Membre de Google Scale Up - initiative à destination des jeunes pousses innovantes - et vainqueur du prix FAVOR’I remis par la FEVAD en 2015, la start-up ManoMano connait une forte croissance depuis sa création eb 2013.
En deux ans, son chiffre d'affaire est passé d'un million d'euros à 32 millions d'euros en 2015.
Présent dans cinq pays d'Europe et leader sur le marché français, ce site de bricolage attire 1,8 million de visiteurs uniques par mois. 
Cette levée de fonds devrait aussi permettre à la start-up de créer de nouveaux services pour mieux surfer sur la tendance DIY (Do it yourself). L’objectif revendiqué par les cofondateurs : offrir plus de services aux marchands partenaires, - en termes de logistique, d’expansion européenne et de financement  -, et faciliter les projets de leurs 400 000 clients en apportant conseils, services, entraide communautaire…  

 

L’entreprise souhaite aussi étendre à tout le territoire français SuperMano.fr, le site communautaire de mises en relation entre bricoleurs et particuliers. Une stratégie pas complètement marteau ! 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale