Marissa Mayer, patronne de Yahoo!, tueuse en série de start-up ?

L’acquisition par Yahoo ! de la start-up Vizify, un outil de visualisation de données, repose la question de la politique de Marissa Mayer. Sur Readwrite, Selena Larson estime que la dirigeante est une "tueuse de start-up".

Partager
Marissa Mayer, patronne de Yahoo!, tueuse en série de start-up ?

"Start-up, si vous voulez que vos produits et services survivent, fuyez si Yahoo! vous appelle !" Le conseil de la blogueuse Selena Larson, sur la plate-forme Readwrite, manque sans doute de nuances. Mais il traduit les interrogations de la communauté tech sur la politique d’acquisition de Yahoo!, qui vient d’ajouter une jeune pousse à son tableau de chasse : la société Vizify, spécialisée dans la visualisation de données issues de réseaux sociaux. C’est la huitième start-up absorbée par Yahoo ! depuis le début de l’année.

Services intégrés puis fermés

La stratégie de Yahoo ! est claire : recruter les jeunes talents des start-up… au détriment des produits et applications qu’ils ont créés. Selon Selena Larson, 31 des 38 start-up achetées depuis l'arrivée de Marissa Mayer, en 2012, ont purement et simplement fermé leurs services, au grand dam des utilisateurs. Les QR codes proposés par Sparq à ses clients ont cessé de fonctionner après le rachat de Yahoo!, par exemple. Tant pis pour ceux qui avaient fait confiance à la jeune entreprise.

Mais pour Yahoo !, pas question de laisser filer les jeunes talents vers la concurrence. La firme veut réussir sa mue en entreprise "mobile first" et relancer son propre moteur de recherche en misant sur les informations contextuelles. Et c'est à coup d'acquisition qu'elle entend y parvenir.

Lire la tribune de Selena Larson sur Readwrite

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS