Mark Fields, le nouveau patron de Ford, connecté à la Silicon Valley

A 53 ans, Mark Fields a pris les commandes du groupe américain Ford en juillet dernier. Présent au Mondial de l'Auto, le nouveau patron explique le lien privilégié qu'il entretient avec la communauté high-tech de la Silicon Valley, dans la lignée de son prédecesseur, Alan Mulally, parti chez Google...

Partager
Mark Fields, le nouveau patron de Ford, connecté à la Silicon Valley

Présent pour l'ouverture du Mondial de l'auto jeudi 2 octobre, Mark Fields effectuait sa première visite en Europe en tant que nouveau patron de Ford. En mai dernier, le constructeur américain avait confirmé que son directeur d'exploitation (chief operating officer) prendrait la succession d'Alan Mulally. Ce dernier, en poste depuis 2006, est en effet parti rejoindre le conseil d'administration de Google, une preuve supplémentaire des ambitions du géant du numérique dans l'automobile.

Aller-retour entre Détroit et la Silicon Valley

Particulièrement apprécié au sein de la communauté high-tech aux Etats-Unis, Alan Mulally avait fait de la connectivité embarquée une priorité avec notamment le système Sync. Symbole de ce tournant numérique pris par le constructeur de Détroit, Ford était présent pour la troisième fois consécutive cette année à Barcelone pour le Mobile Word Congress (MWC), le grand salon des télécommunications.

A l'instar de son prédecesseur, Mark Fields insiste sur la nécessité pour les constructeurs automobiles de rester à la pointe de l'innovation. "Nous renforçons actuellement notre présence dans la Silicon Valley car je pense que nous avons besoin de compétences spécifiques dans le domaine des nouvelles technologies, explique-t-il. Je passe beaucoup de temps en Californie pas seulement pour apprendre mais aussi pour établir une relation avec la communauté high-tech et développer de nouveaux partenariats".

Une longue carrière chez Ford après des débuts chez IBM

"Mark a été un des principaux dirigeants de Ford pendant de nombreuses années et notre stratégie est ancrée dans la techno depuis longtemps", rappelle le président du groupe pour la zone Europe, Stephen Odell. Recruté en 1989, Mark Fields a en effet effectué quasiment l'intégralité de sa carrière chez le constructeur américain, gravissant un à un les échelons. A seulement 38 ans, il prend en 1999 la direction du japonais Mazda, qui était alors une des principales filiales de Ford. La technologie et le numérique font partie intégrante de son ADN : avant de découvir l'automobile, Mark Fields, tout juste diplômé de Harvard avait fait ses premières armes chez IBM.

Julien Bonnet

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS