Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

[CES 2019] Marketplace, service pub… Comment Here Technologies compte monétiser les données de localisation

Here Technologies se diversifie. Le spécialiste de la cartographie et de la navigation a profité du CES 2019 pour annoncer le lancement de Here OLP Marketplace et de Here Advertising Data Services, deux solutions visant à monétiser les données de localisation. Explications avec Christof Hellmis, CTO de l’entreprise.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Marketplace, service pub… Comment Here Technologies compte monétiser les données de localisation
[CES 2019] Marketplace, service pub… Comment Here Technologies compte monétiser les données de localisation © Stéphanie Mundubetz-Gendron

Here Technologies ne se positionne plus comme un simple fournisseur de cartographie. Le spécialiste de la navigation veut faire de la donnée un nouvel axe majeur de sa stratégie… et de ses revenus. Dans ce cadre, la société a profité du CES 2019, qui s’est tenu du 8 au 11 janvier à Las Vegas, pour présenter deux nouvelles solutions "monétisables" basées sur les données de localisation.

 

Une marketplace de données de localisation

Première annonce majeure : Here OLP Marketplace. Cette place de marché se présente comme une plateforme ouverte permettant à des tiers – sur un modèle de licence – d’accéder aux données de localisation de différentes sources, celles de Here comprises, afin de développer de nouveaux services ou solutions, B2B comme B2C.


"Les véhicules sont de plus en plus connectés. Ils deviennent une source de données très profitable. On fournit ainsi de nouvelles opportunités aux constructeurs automobiles de monétiser cette donnée. Grâce à cela, les acheteurs [de ces données, ndlr] et les fournisseurs peuvent ensemble créer différents services", explique Christof Hellmis, Vice President Strategic Program Management et CTO de Here Technologies, interviewé par L’Usine Digitale.
 

A titre d’exemple, Christof Hellmis met en avant le scénario où les données des voitures peuvent permettre de décrire les conditions de la route. "C’est une information très profitable pour un constructeur de fournir des services d’avertissement des dangers. Ces données peuvent très utiles aux départements de transports ou aux villes pour comprendre les conditions du réseau routier."


Au-delà des véhicules, Here vise tout un écosystème

Car la marketplace de Here Technologies ne s’adresse pas uniquement au marché automobile. Here Technologies propose également aux villes et autres collectivités de mettre leurs données à disposition de tiers. "La smart city est un thème majeur", nous confie Christof Hellmis qui cite également le secteur de la logistique ou de la publicité.


"On veut  ainsi soutenir tout l’écosystème. On pense que cela va permettre de développer beaucoup de nouveaux services, au-delà des frontières des industries que nous adressions jusque-là. Nous sommes certains de voir apparaître des services surprenants auxquels on n’avait même pas pensé. Cela va susciter la créativité".


Quant à la sécurité des données, Here Technologies affirme que sa marketplace est "privacy by design" et conforme au RGPD.
 

Des données au service des régies pub

Au-delà de cette marketplace, Here Technologies annonce également le lancement de HERE Advertising Data Services, un nouveau service web B2B qui fournit les informations de localisation contextuelles.


"L’un des problèmes de la publicité est de rendre les publicités plus utiles. La question clé est d’améliorer la manière dont vous pouvez comprendre et segmenter des utilisateurs en fonction de leur comportement afin de mieux les cibler. L’un des aspects est d’avoir une meilleure précision de la localisation des choses. Si cela paraît facile dans le domaine du GPS et de la mobilité connectée, ce n’est pas toujours facile de savoir si la personne est juste passée à côté d’un magasin, par exemple, ou si elle y est entrée", explique Christop Hellmis.


Here Technologies rend cela possible avec l’API de cette nouvelle solution qui combine deux solutions existantes : Here Places, qui compte 120 millions de points d'intérêt les plus proches (cafés, restaurants, centres commerciaux et transports en commun) en fonction de la distance dans un rayon donné ;  et 2D Footprints, un jeu de données révélant la forme et la taille réelles des bâtiments, améliorant la précision d'un signal dynamique à l'intérieur et autour d'un POI.


Un spécialiste de la localisation, "pas comme Google"

Mais pas question à ce jour de proposer directement de publicité sur la carte de navigation, à l’instar de Waze. "C’est un produit B2B qui s’adresse aux régies publicitaires et aux annonceurs. On fait juste une analyse des données afin de les aider à mieux cibler et segmenter les consommateurs".


Un moyen de concurrencer Google ? "Google utilise la localisation pour ses produits spécifiques et augmenter ses recherches dans d’autres domaines, mais Google ne pourra jamais soutenir les clients dans leurs besoins spécifiques. Nous, on personnalise et on customise, c’est notre business. Notre business est de construire et d’offrir des technologies et des services de localisation. Ce n’est pas de faire un autre business ou la localisation est juste un élément. On est payé pour cela", répond Christof Hellmis.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media