Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Marvell poursuit ses emplettes pour se renforcer dans le cloud avec Innovium

Marvell Technologies, spécialiste des puces pour les infrastructures serveurs et réseaux, s'empare d'Innovium qui conçoit des solutions de mise en réseau pour les centres de données dans le cloud et en périphérie. Une acquisition dont le montant s'élève à 1,1 milliard de dollars en actions et va permettre à Marvell de concurrencer un peu plus Broadcom.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Marvell poursuit ses emplettes pour se renforcer dans le cloud avec Innovium
Marvell poursuit ses emplettes pour se renforcer dans le cloud avec Innovium © Marvell Technology Group

Marvell Technology Group, spécialiste des puces pour les infrastructures serveurs et réseaux, s'empare d'Innovium. L'acquisition de ce fournisseur de solutions pour la mise en réseau des centres de données dans le cloud et en périphérie, dont le montant s'élève à 1,1 milliard de dollars en actions, a été annoncée mardi 3 août 2021. En s'emparant d'Innovium, Marvell se renforce un peu plus sur le secteur des puces réseaux vendues aux grandes sociétés de cloud computing comme AWS ou Microsoft.

Un mouvement de consolidation ?
Le portefeuille de solutions développées par Marvell comprend des puces pour les infrastructures serveurs et réseaux, notamment pour les transferts de données sur câbles en cuivre. Sur cette gamme de produits, Marvell rivalise avec Broadcom. Ses solutions s'adressent plutôt aux data centers d'entreprises et peuvent aussi être embarqué sur des véhicules connectés.

Innovium est derrière le commutateur Teralynx qui offre une latence ultra-faible, une puissance optimisée, des performances élevées et une télémétrie innovante qui sont essentielles dans les centres de données basés dans le cloud, assure Marvell. Avec cette acquisition, Marvell pourra se lancer sur le marché grandissant des commutateurs avec une solution optimisée pour le cloud. D'ici 2026, le marché des data centers pour les commutateurs Ethernet en silicium devrait atteindre près de 2 milliards de dollars.

Ce rachat intervient quelques mois après celui d'Inphi qui est spécialisé dans les transmetteurs électro-optiques facilitant les communications très haut débit. Ces acquisitions réalisées par Marvell succèdent à celles d'AMD qui a racheté Xilinx et Nvidia qui s'est emparé d'Arm. Un mouvement de consolidation semble s'opérer dans les semi-conducteurs puisque toutes ces entreprises aimeraient bénéficier des marchés prometteurs et en croissance de la 5G, des data centers et du cloud.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.