Mastercard dévoile une carte bancaire biométrique

Mastercard a présenté cette semaine une nouvelle carte de paiement dotée d'un capteur d'empreinte digitale. Le dispositif est actuellement expérimenté en Afrique du Sud. D'autres tests sont programmés dans les prochains mois en Europe et en Asie-Pacifique, avant un déploiement mondial prévu d'ici la fin de l'année.

Partager
Mastercard dévoile une carte bancaire biométrique

Les consommateurs se sont familiarisés avec les systèmes d'authentification biométrique grâce à leur généralisation sur les derniers smartphones. Bientôt, ce réflexe pourrait s'étendre au monde des paiements. Mastercard a présenté, jeudi 20 avril, une nouvelle carte bancaire dotée d'un capteur d'empreinte digitale.

Le nouveau dispositif est compatible avec tous les terminaux de paiement classiques, capables de lire des cartes à puces. De son côté, l'utilisateur n'a plus qu'à placer son pouce au niveau du capteur, une fois la carte insérée dans le terminal, au lieu d'indiquer son code secret.

Un déploiement mondial prévu d'ici la fin de l'année

Le nouveau dispositif implique toutefois que les clients se rendent, au préalable, dans leur banque pour enregistrer leur empreinte digitale. Les données biométriques de l'utilisateur sont ensuite cryptées et stockées dans les éléments de sécurité de la puce embarquée dans la carte. A chaque transaction, le système vérifie que l'empreinte enregistrée par le capteur au moment du paiement correspond bien à celle stockée dans la carte.

Le dispositif est actuellement en cours de test en Afrique du Sud où deux expérimentations sont menées en partenariat avec une chaîne de supermarchés et la banque Absa Bank. D'autres essais doivent avoir lieu dans les prochains mois en Europe et en Asie-Pacifique, avant un déploiement mondial prévu d'ici la fin de l'année 2017. Le géant américain précise qu'une prochaine version de la carte embarquera également un module NFC pour permettre des paiements sans contact.

Si cette carte vise à fluidifier l'expérience shopping des clients et à apporter plus de sécurité aux transactions, ce dernier point reste à nuancer. L'authentification biométrique n'est pas une panacée. En mars 2016, deux chercheurs américains étaient parvenus à tromper des capteurs d'empreintes digitales de plusieurs smartphones à l'aide d'une simple imprimante à jet d'encre.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS