Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Mastercard utilise la technologie de Microsoft pour lutter contre les fraudes à la carte bancaire

Mastercard lance une nouvelle solution d'identification pour les paiements effectués en ligne. L'objectif est de lutter contre les fraudes à la carte bancaire qui engendrent des coûts très importants pour les commerçants. C'est la technologie de Microsoft qui a été choisie.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Mastercard utilise la technologie de Microsoft pour lutter contre les fraudes à la carte bancaire
Mastercard utilise la technologie de Microsoft pour lutter contre les fraudes à la carte bancaire © Pickawood/Unsplash

Mastercard a annoncé le 25 avril le lancement de sa solution nouvelle d'identification, Digital Transaction Insights, dont l'objectif est de lutter contre le fraude au paiement en ligne. Il a choisi la technologie de Microsoft : la Dynamics 365 Fraud Protection. Il s'agit d'une solution cloud conçue pour aider les commerçants à réduire les coûts liés à la fraude et à améliorer l'expérience client.
 

Authentifier le payeur

Plus précisément, Mastercard a développé une authentification "nouvelle génération". Cette solution associe les informations de son réseau aux données des commerçants pour confirmer l'identité du consommateur. Elle fournit également les informations complémentaires aux institutions financières pour améliorer leurs décisions d'autorisation et approuver les transactions avec davantage de fiabilité.

Digital Transaction Insights est activé par EMV 3-D Secure, un protocole permettant l'échange de données entre le commerçant, l'émetteur de la carte et le consommateur pour valider la transaction, et Mastercard Identity Check, un procédé d'authentification pour les paiements effectués sur Internet.

Le montant des cas de fraude à la carte bancaire s'élèverait à 50 millions de dollars chaque année, d'après Mastercard. Il vise plus spécifiquement la "friendly fraude", une fraude réalisée par le porteur de la carte bancaire qui après avoir réalisé un achat en ligne annulera cette transaction auprès de sa banque en réalisant une opposition sur le paiement. Elle a un impact financier très important pour les commerçants car ils sont tenus de rembourser. Mastercard veut donc s'attaquer à la racine du problème : vérifier l'identité du payeur.
 

Microsoft continue son incursion dans le retail

Avec cette annonce, Microsoft continue sa percée dans le retail. En janvier 2021, à l’occasion de l’édition 2021 de NRF Retail's Big Show, il avait annoncé le lancement de Cloud for Retail à destination des commerçants. Cette offre vise à fournir une plateforme unifiée de données pour améliorer l’ensemble de la chaîne de valeur, de la logistique au marketing.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.