Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Même après la crise, les Français envisagent de réduire leurs déplacement professionnels

Étude Les Français pensent à limiter leurs déplacements professionnels après la crise sanitaire, notamment pour des raisons écologiques et la réduction de l'empreinte carbone. Une solution est déjà toute trouvée pour palier cette absence : les outils de vidéoconférence.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Même après la crise, les Français envisagent de réduire leurs déplacement professionnels
Même après la crise, les Français envisagent de réduire leurs déplacement professionnels

La pandémie de Covid-19 a mis les déplacements internationaux à l'arrêt et limité ceux dans l'Hexagone. Qu'en pensent les Français et surtout comment imaginent-ils "l'après" crise sanitaire ? Odoxa s'est penché sur la question à l'aide d'un sondage réalisé pour L'Usine Digitale (voir la méthodologie à la fin de l'article).

Une réduction des déplacements professionnels
2/3 des Français pensent qu’il faut inciter les entreprises à réduire les déplacements et voyages professionnels. Si le penchant à la limitation des voyages dans le cadre professionnel est assez net, les personnes interrogées sont plus partagées pour les voyages réalisés dans un cadre privé. Une courte majorité de répondant (56%) s'oppose à "inciter les Français à voyager moins pour leurs vacances".

Cette volonté de moins se déplacer, surtout dans le cadre professionnel, est poussée par des ambitions écologiques et une volonté de réduire son empreinte carbone. Les sondés ont conscience que des solutions de déplacement permettent de participer à la réduction de l'empreinte carbone comme le covoiturage (79%), le vélo électrique (72%) ou la voiture électrique (60%). 

Les outils de vidéoconférence plébiscités
Vont-ils pour autant se tourner vers ces solutions ? "La pandémie agit en accélérateur de conscience puisque le ralentissement économique qu’elle impose nous contraint à envisager d’autres modes de fonctionnement", analyse Caroline Villecroze, directrice stratégie et RSE de Leyton.

Le confinement, la période qui s'en est suivie et les nouvelles mesures annoncé à la fin du mois d'octobre contraignent les Français à changer leurs modes de fonctionnement. La mise en place du télétravail et la limitation du nombre de personnes dans les réunions ont conduit conduit à trouver des solutions et se tourner notamment vers les outils de vidéoconférence.

Une très large majorité des sondés (77%) pensent que ces outils de vidéoconférence peuvent remplacer une grande partie des déplacements professionnels. 52% des personnes interrogées pensent même que ces outils peuvent totalement remplacer une réunion physique avec des collègues et / ou des clients. Les outils comme Teams, Zoom ou encore Webex ont encore de beaux jours devant eux.
 

Méthodologie : Enquête réalisée auprès d’un échantillon de Français interrogé par Internet, les 14 et 15 octobre 2020, et comptant 1 004 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon est assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, niveau de diplôme et profession de l’interviewé après stratification par région et catégorie d’agglomération.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media