Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

"Même là où le GPS ne passe pas, le navigateur Sysnav peut guider son utilisateur", explique David Vissière

Le 9 avril, le MIT faisait monter sur scène les 10 innovateurs français de moins de 35 ans les plus doués de l’année 2013. En 2010, L’Usine Nouvelle avait déjà repéré l’un d’entre eux, David Vissière. Il avait remporté le prix spécial du jury des "ingénieurs de l’année". Le polytechnicien de 34 ans, passionné par les mathématiques, a fondé en 2010 son entreprise Sysnav. La société fabrique et commercialise un système de navigation sans GPS, capable de détecter le déplacement d'un objet ou d'une personne sans faire appel au satellite. La start-up, spin off du ministère de la Défense, est devenue une entreprise solide qui réalise 1,5 million de chiffre d’affaires par an.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Même là où le GPS ne passe pas, le navigateur Sysnav peut guider son utilisateur, explique David Vissière
"Même là où le GPS ne passe pas, le navigateur Sysnav peut guider son utilisateur", explique David Vissière © MIT

L'Usine Digitale – En quoi votre système de navigation diffère-t-il de nos GPS ?

David Vissière – J’ai beaucoup pris le train pour trouver de nouveaux clients à notre entreprise et j’arrive souvent à la gare à la dernière minute. Pour me guider, j’utilise le GPS de mon téléphone. Tant que je suis en extérieur, tout va bien. Mais le programme cesse de fonctionner dès que je rentre dans le bâtiment, au lieu de m’indiquer avec précision le trajet pour atteindre le bon quai. Notre système de navigation est disponible 100% du temps, car il fonctionne sans GPS. Même là où les ondes des satellites ne passent pas, il peut aiguiller son utilisateur.

Sysnav est aussi nettement plus fiable que son cousin : les ondes des GPS sont faciles à brouiller. Une simple interférence magnétique suffit, sans parler des systèmes de brouillage qui peuvent aujourd’hui être achetés dans le commerce pour la modique somme de 20 euros.

"Faire partie des 10 jeunes Français de moins de 35 ans les plus innovants choisi par le MIT est un gage de la qualité des services de Sysnav. Etre labélisé MIT nous permettra de franchir plus facilement les étapes pour convaincre nos futurs clients à l’international, qui ne connaissent pas forcément nos références franco-françaises", explique David Vissière à L'Usine Digitale.

 

Comment fonctionne Sysnav ?

Tous les téléphones portables contiennent un capteur qui, comme une boussole, permet à l’appareil de trouver le nord. En combinant trois de ces puces, nous savons calculer non seulement la direction, mais aussi la vitesse à laquelle se déplace le porteur des capteurs. En combinant ces informations avec celles de la déformation du champ magnétique terrestre (qui se produit lorsqu’un individu marche à proximité de bâtiments contenant des éléments métalliques par exemple), nous sommes capables de modéliser sa trajectoire sans avoir recours aux satellites. Notre système est contenu dans un simple boitier de huit centimètres de côté, qui mesurera seulement un centimètre cube à terme.

Vous travaillez avec une vingtaine de grands comptes en France et à l’international. Quelles applications développez-vous pour votre clientèle ?

Les ondes GPS sont brouillées sur tous les champs de bataille aujourd’hui. Pourtant l’armée a besoin de savoir où sont ses troupes sur le terrain. Certains systèmes sont capables de bloquer les brouilleurs, mais ils sont trop chers pour être utilisés à grande échelle sur l’ensemble des véhicules impliqués dans un combat. Sysnav permet à l’armée de repérer ses hommes avec précision en zone de guerre, sans coût prohibitif. Nous travaillons sur des projets avec Sagem, Thales, Airbus Defense Sécurité ... Mais Sysnav peut également être utilisé pour gérer des flottes de conteneurs. Nous avons aussi développé une application qui permet au système de téléguider, depuis un iPhone, l'hélicoptère AR.Drone de Parrot.

Propos recueillis par Lélia de Matharel

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale