Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Même pas peur (enfin un peu quand même)

Ex-directeur commercial de relaxnews et de My Little Paris, Thomas Barret a décidé en 2015 de créer son entreprise. Ambition : ré-enchanter nos matins, avec sa gamme d’accessoires siglés The Morning Company. Chose peu commune, il choisit dès le début de son aventure de tenir un carnet de bord, afin de partager ses premiers pas et ses péripéties d’entrepreneur. L'Usine Digitale publie, chaque semaine, ses récits.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Même pas peur (enfin un peu quand même)
Même pas peur (enfin un peu quand même)

C’est le genre de choses qu’on a le droit de penser (et encore), mais pas de dire. Et surtout pas en public.

 

Encore moins quand on se bat pour lever des fonds…

 

En même temps, si je le pense, et que je m’apprête à vous le dire, c’est que je ne dois pas être le seul à qui ça arrive, non ?

 

J’ai beau être, comme tout entrepreneur, une boule de conviction, un bulldozer d’énergie, un rouleau compresseur d’enthousiasme… et ben il faut reconnaître que "jouer" avec l’argent des autres, ça fait un peu flipper.

 

Ben oui. Risquer son argent pour ses convictions, c’est une chose avec laquelle je vis bien. Mais risquer l’argent des autres, c’est autre chose. C’est différent. Et un peu stressant. 

 

Pas que je doute de mon projet, hein. Seulement, c’est une pression différente qu’il faut appréhender, et à laquelle il faut s’adapter car elle sera là pour un certain temps…

 

Ceci dit, le corolaire d’avoir des investisseurs, c’est que ça fait autant de nouveaux soutiens, conseillers, sparing partners. Rien de tel pour faire avancer les choses beaucoup plus vite. Les sous aussi, d’ailleurs.

 

En parallèle, quelques bonnes nouvelles à signaler : la première, c’est l’ouverture du 1er magasin éphémère The Morning Company, au 39 galerie Vivienne (75002) du 10 au 18 juin. Une étape importante pour la marque ! La seconde, c’est que vous êtes tous invités à y passer pour me rendre visite. Et prendre un petit café, évidemment. What else.

 

Quelques chiffres significatifs du reste de ma semaine

2 accessoires dont la sortie est imminente

2 heures de compta pour rattraper les 2 mois de retard
1 super email d’une "bénévole" enthousiaste

4 rendez-vous (peut mieux faire…)
0 heure de Roland Garros : ça va encore être compliqué cette année

 

Bon semaine à tous !

 

Thomas Barret, néo-entrepreneur

Les avis d'experts et points de vue sont publiés sous la responsabilité de leurs auteurs et n’engagent en rien la rédaction.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale