Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Mémoires flash : Toshiba et Western Digital coinvestissent 14,6 milliards de dollars en 3 ans

Vu ailleurs Le japonais Toshiba et l’américain Western Digital s’engagent à investir ensemble l’équivalent de 14,6 milliards de dollars en 3 ans dans la production de mémoires flash. L’accent sera mis sur les puces 3D.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Mémoires flash : Toshiba et Western Digital coinvestissent 14,6 milliards de dollars en 3 ans
Mémoires flash : Toshiba et Western Digital coinvestissent 14,6 milliards de dollars en 3 ans © PRNewsFoto/Toshiba America Electronic TAEC

C’est le soulagement chez Toshiba. Le rachat de SanDisk en mai 2016 par Western Digital ne va pas priver le géant japonais de l’électronique de son partenaire américain dans la production de mémoires Flash. Au contraire, le numéro un mondial des disques durs réaffirme ce partenariat. Western Digital et Toshiba s’engagent ainsi à investir ensemble 1500 milliards de yens en 3 ans, l’équivalent de 14,6 milliards de dollars, dans la production commune de puces Flash. L'information est révélée par la presse japonaise, dont le Nikkei.

 

Alliance contrepoids à Samsung

Depuis 2002, Toshiba et SanDisk se partagent les investissements et la production de mémoires flash sur le site de Yokkaichi au Japon. Une alliance censée faire contrepoids au géant coréen de l’électronique Samsung qui domine le secteur avec, selon Statistica, 32,6% du marché mondial au premier trimestre 2016, devant Toshiba (19,1%) et SanDisk (13,4%).

 

Ebranlé par un scandale financier de 1,3 milliard de dollars (falsification des comptes financiers pour minimiser les pertes dans la télévision, l’électroménager ou les PC), Toshiba tente de se repositionner sur le marché en faisant des mémoires flash l’une de ses deux priorités stratégiques aux côtés des solutions d’infrastructure énergétique. C’est ainsi qu’il prévoit d’accroitre son programme d’investissement dans ce domaine de 30% à 860 milliards de yens sur 3 ans. Un effort qui sera abondé d’autant par Western Digital.

 

Cap sur les mémoires Flash 3D

L’investissement conjoint sera consacré à la construction et la conversion d’usines à Yokkaichi pour la production de mémoires flash 3D, un domaine aujourd’hui largement dominé par Samsung. L’objectif étant d’atteindre 80% de la production du site en technologie 3D sur l’exercice fiscal 2018 à clôturer en mars 2019.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale