Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Mercedes-Benz utilise 100 casques HoloLens dans son centre de formation de Stuttgart

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Vidéo Le centre de formation de Mercedes-Benz à Stuttgart utilise des applications de réalité augmentée pour améliorer ses cours. Il s'est doté d'une centaine de casques HoloLens qui permettent aux apprenants d'assimiler plus rapidement des situations complexes.

Mercedes-Benz utilise 100 casques HoloLens dans son centre de formation de Stuttgart
Ralf Krieger et Walter Bauch portant des casques HoloLens à la Hannover Messe 2018. © Cyrus Cambridge, Edelman

Le constructeur automobile Mercedes-Benz utilise la réalité augmentée pour améliorer la formation de ses employés. Son centre de formation de Stuttgart (Allemagne) dispose désormais de 100 casques HoloLens qui aident à la formation de 450 employés par jour. Il est le fleuron du réseau Mercedes-Benz Global Training, qui se compose de 150 centres dans 120 pays et fournit des formations allant du management à la gestion de produit, au marketing ou à la vente.

 

Faire assimiler des concepts complexes plus rapidement

Le projet a été piloté par Ralf Krieger et Walter Bauch, deux formatteurs en poste chez Mercedes-Benz Global Training depuis plus de 20 ans. Ils utilisent en général entre 5 et 15 casques par session. L'idée à la base de leur utilisation d'HoloLens est de pouvoir présenter de façon simple des concepts techniques complexes aux apprenants. Cela leur permet d'apprendre plus vite et d'être plus impliqués dans les cours. Dans un billet de blog de Microsoft, Walter Bauch illustre cette facilité d'appréhension par son propre cas : il n'a appris à utiliser un smartphone qu'en 2016, alors qu'il approchait de la cinquantaine. Mais il est aujourd'hui chef de projet en charge des applications HoloLens de Mercedes-Benz Global Training. 

 


Vidéo d'une application HoloLens réalisée pour Mercedes-Benz Global Training par l'agence IJsfontein

 

Vers des déclinaisons métiers ?

Pour ceux qui viennent en formation, c'est aussi l'occasion de réfléchir à comment la réalité augmentée peut leur servir pour leurs propres métiers. Les mécaniciens peuvent par exemple visualiser des modèles 3D des véhicules et de leurs composants, ce qui facilite leur compréhension pour les réparations complexes (par exemple sur la transmission ou les freins). Pour les commerciaux, l'utilisation de la réalité augmentée pourrait permettre de réduire le nombre de voitures en concession, les clients pouvant visualiser les différentes options mécaniques sans avoir à soulever le capot du modèle d'exposition.

 

Ce type d'usage est déjà en vigueur chez la plupart des constructeurs automobiles. Volkswagen compte par exemple former plus de 10 000 employés en réalité virtuelle cette année, et les centres de réparation de Porsche aux Etats-Unis sont déjà tous équipés de casques HoloLens. Il en va de même pour les concessions Audi, qui utilisent désormais des casques Oculus Rift pour présenter une variété de modèles et d'options à leurs clients potentiels.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale