Meta et Qualcomm signent un accord stratégique pluriannuel pour la fourniture de puces XR

Les prochains casques de réalité virtuelle de Meta utiliseront des processeurs Qualcomm. Les deux entreprises vont collaborer pour développer des puces customisées qui équiperont de multiples générations de casques Meta Quest.

Partager
Meta et Qualcomm signent un accord stratégique pluriannuel pour la fourniture de puces XR

Meta et Qualcomm annoncent un partenariat stratégique ce 2 septembre à l'occasion de l'IFA, grand salon allemand de l'électronique. Il s'agit d'un accord de collaboration pluriannuel visant à créer des System-on-a-Chip (SoC) customisés pour la réalité virtuelle, et plus spécifiquement la gamme d'appareils Quest. Il garantit que ces puces équiperont "de multiples générations d'appareils et d'expériences premium".

"Nous travaillons avec Qualcomm sur des puces customisées pour la réalité virtuelle – basées sur la plateforme Snapdragon XR – pour nos futurs produits Quest, a déclaré Mark Zuckerberg, CEO de Meta, dans le communiqué. Alors que nous continuons à concevoir des capacités et expériences plus avancées pour la réalité virtuelle et augmentée, il devient plus important de construire des technologies spécialisées pour faire fonctionner nos futurs casques de réalité virtuelle et autres appareils."

Partenaires de longue date

Cet accord n'est pas surprenant. Les deux partenaires avaient déjà des relations étroites et fructueuses, travaillant ensemble depuis sept ans. Les casques tout-en-un de Meta ont toujours utilisé des puces Qualcomm jusqu'à présent, de l'Oculus Go jusqu'au prochain Quest Pro, dont le lancement doit avoir lieu au mois d'octobre.

Meta est actuellement leader du marché de la réalité virtuelle grâce au Quest 2, mais ses vrais compétiteurs n'ont pas encore fait leur apparition. La concurrence d'Apple en particulier, dont les puces conçues en interne ont des performances remarquables, n'est pas à prendre à la légère.

Une alliance pour lutter contre Apple

Et si Qualcomm est parvenu à se positionner au centre de l'écosystème XR (équipant pratiquement l'ensemble des casques et lunettes autonomes du marché), Meta est largement sorti du lot depuis le début grâce à la capacité de ses ingénieurs à tirer un maximum de performances des puces.

On rappellera que l'entreprise de Mark Zuckerberg a également exploré la possibilité de concevoir ses propres puces dédiées à la XR. Elle a entre autres recruté Hiren Bhinde en 2020, qui était auparavant responsable du Snapdragon XR2 chez Qualcomm. Ces équipes travailleront a priori étroitement avec celles de Qualcomm à l'avenir.

A noter par ailleurs que si les lunettes de réalité augmentée ne sont pas explicitement mentionnées, une collaboration dans ce domaine est aussi fort probable.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS