Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Meta ouvre une boutique pour ses produits liés au métavers à San Francisco

Meta va ouvrir son premier magasin le 9 mai dans la banlieue de San Francisco, aux abords de son grand campus dédié au technologies immersives. Les visiteurs pourront y tester son casque de réalité virtuelle Quest 2, ses lunettes connectées Ray-Ban Stories et sa gamme d'appareils Portal.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Meta ouvre une boutique pour ses produits liés au métavers à San Francisco
Meta ouvre une boutique pour ses produits liés au métavers à San Francisco © Meta Platforms

Meta met enfin à exécution son projet d'ouvrir des magasins physiques. Un premier établissement ouvrira ses portes le 9 mai à Burlingame, dans la banlieue de San Francisco.

Il est accolé au nouveau campus de l'entreprise dédié à sa division Reality Labs, qui est en charge de ses initiatives dans la réalité virtuelle et augmentée, ainsi que des appareils de la gamme Portal. Ce projet de magasin avait été révélé fin 2019, en même temps que la construction du nouveau campus.
 

Démocratiser ces technologies

Baptisée Meta Store, la boutique fait 145 m2 et sera ouverte du lundi au vendredi de 11h à 18h. Elle permettra aux curieux d'essayer le Meta Quest 2, les lunettes Ray-Ban Stories ou le Portal Go. Les expériences Quest 2 proposées incluent notamment Beat Saber, Supernatural, Golf+ et Real VR Fishing. Une sélection logiquement tournée vers le grand public afin de séduire une population plus large que les seuls gamers, qui constituent pour le moment l'essentiel des possesseurs de casques de réalité virtuelle.
 


Un écran géant incurvé permet aux autres visiteurs de voir ce qu'il se passe dans le casque pour en faire une expérience sociale, et une vidéo de 30 secondes montrant l'expérience en réalité mixte (c'est-à-dire avec l'utilisateur placé dans l'environnement virtuel pour mieux représenter sa perception) sera envoyée à chaque personne faisant la démonstration. Les Ray-Ban Stories pourront aussi être essayées dans leur multiples versions, mais ne seront pas disponibles à l'achat directement sur place, il faudra passer commande auprès du partenaire EssilorLuxottica, propriétaire de la marque Ray-Ban.

En parallèle, le site web meta.com se voit adjoindre un onglet "Shop" qui permet de commander tous ces appareils. Le site web historique oculus.com redirige désormais vers cet onglet, Meta ayant choisi d'unifier sa stratégie autour d'une seule marque.

Un avant-goût du "métavers"

Cette première boutique servira de banc d'essai à Meta pour élaborer sa future stratégie retail. Spécialisée à la base dans les produits logiciels (réseaux sociaux, messagerie instantanée), l'entreprise s'est lancée il y a six ans dans le hardware et n'a pas cessé d'intensifier ses efforts depuis. Elle annoncera un nouveau casque VR d'ici la fin de l'année.
 


Le concept de "métavers" qui figure désormais au cœur de sa mission a beau être virtuel, il faudra bien des appareils pour le percevoir et interagir avec. Ces boutiques seront donc d'autant plus importantes qu'elles permettront aux curieux de se familiariser avec ces technologies avant de passer à la caisse.

Par ailleurs, l'objectif de Meta à moyen terme est l'avènement d'une ère post-smartphone centrée sur des lunettes de réalité augmentée. Ces dernières nécessiteront forcément un essayage et des ajustements en fonction de chaque acheteur, et pour cela, rien de tel qu'un bon vieux magasin. Apple, qui travaille sur ses propres lunettes de réalité augmentée, a de l'avance en la matière avec ses Apple Store. Meta aura fort à faire pour se mettre à niveau d'ici la fin de la décennie.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.