Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Michelin s'associe à Fives pour percer dans l’impression 3D

mis à jour le 08 septembre 2015 à 15H11
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

L’ingénieriste Fives et le fabricant de pneumatiques Michelin ont annoncé la création d’une société commune baptisée Fives Michelin Additive Solutions. Ensemble, les deux groupes veulent se positionner sur le marché de l’impression 3D de pièces métalliques.

Michelin s'associe à Fives pour percer dans l’impression 3D
Michelin s'associe à Fives pour percer dans l’impression 3D © SouthEasternStar - Flickr - C.C.

Le marché de l’impression 3D évolue à vitesse grand V. Aussi, quand on dispose d’une technologie prometteuse, il faut savoir l’industrialiser rapidement pour la mettre le plus vite possible sur le marché. C’est ce que souhaite réaliser Michelin en s’associant à Fives. Le groupe clermontois dispose d’une technologie de fabrication additive de métal, qu’il a mise au point pour ses propres chaînes de production. Des machines qui servent à la fabrication des moules les plus complexes, pour les pneus à hautes performantes. Mais des machines qui ne sont jamais sorties des murs de l’usine, du moins jusqu’à présent.

 

UNe coentreprise baptisée Fives Michelin Additive Solutions

 

La donne devrait changer. Michelin vient d’annoncer la création d’une société commune avec Fives, baptisée Fives Michelin Additive Solutions. Son objectif : industrialiser la technologie développée par Michelin, puis commercialiser ces imprimantes 3D dans divers secteurs, parmi lesquels l’automobile, l’aéronautique et la santé.

 

Le choix de Fives n’est pas anodin. L’ingénieriste dispose depuis toujours d’une expertise dans les procédés industriels, qu’il a renforcée en 2013 avec le rachat du fabricant de machines Mag Americas (parmi ses filiales, le français Forest-Liné, fabricant des machines spéciales). Enfin, côté impression 3D, Fives n’est pas en reste puisque c’est lui qui produit les machines Beam, une technologie originale qui permet d’ajouter de la matière à une pièce existante, pour la réparer ou lui ajouter des fonctions.

 

Un budget de 25 millions d’euros sur 3 ans

 

La société commune, détenue à 50/50 par les deux groupes, sera implantée non loin du siège de Michelin, à Clermont-Ferrand. Michelin et Fives se sont engagés à y injecter 25 millions au cours des trois premières années, période qui devrait voir l’embauche de 20 personnes.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale