Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Micron investit 5 milliards de dollars dans les mémoires pour résister à Samsung

Le fabricant américain de mémoires Micron Technology augmente ses investissements de 22% à 5 milliards de dollars sur son exercice fiscal 2016. Au programme : les mémoires Dram en gravure de 20 nanomètres, les mémoires flash 3D et sa nouvelle mémoire non volatile 3D XPoint.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Micron investit 5 milliards de dollars dans les mémoires pour résister à Samsung
Micron investit 5 milliards de dollars dans les mémoires pour résister à Samsung © D.R.

Micron Technology accélère ses investissements industriels. Le fabricant américain de puces mémoires compte investir 5 milliards de dollars sur son exercice fiscal qui se termine en août 2016. C’est 22% de plus que l’investissement de 4,1 milliards de dollars consenti sur l’exercice fiscal précédent.

 

Montée de la production de la mémoire Dram en 20 nanomètres

L’effort bénéficie à la production de mémoires Dram en 20 nanaomètres dans les usines Fab 11 et Fab 16 à Taichung, à Taiwan, et à Fab 15 à Hiroshima, au Japon. Micron Technology veut que cette dernière génération dépasse 50% de sa production de mémoires Dram à la fin du deuxième trimestre 2016.

 

L’investissement va aussi aux mémoires flash 3D. Un marché encore vierge dominé aujourd’hui par Samsung. Micron Technology et Intel ont développé conjointement une technologie d’empilage de 48 puces mémoires. De quoi offrir une capacité de stockage de 48 Go dans l’encombrement d’une seule puce. La production a commencé dans l’usine Fab 10 à Singapour au deuxième trimestre 2015.  L’objectif est de faire en sorte que cette technologie représente plus de la moitié de la production de mémoire flash de l'entreprise à l’automne 2016.

 

Mettre en production de volume la mémoire 3D XPoint

Micron Technology travaille enfin à mettre en production de volume sa puce 3D XPoint, une nouvelle technologie de mémoire non volatile conjointement développée avec Intel comme solution de substitution à la mémoire flash actuelle. La fabrication de cette puce est cours d’échantillonnage à l’usine Fab2 à Lehi, dans l’état de l’Utah, aux Etats-Unis.

 

Micron Technology fonde beaucoup d’espoir sur cette innovation pour échapper au rouleau-compresseur Samsung, qui domine aujourd’hui le marché des mémoires flash. Le groupe américain espère équiper 27% des serveurs en 2022 avec sa technologie.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale