Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Microsoft annonce deux Surface pliables et une Surface Pro avec puce Qualcomm

Vidéo Microsoft continue d’innover avec sa gamme d’ordinateurs Surface. En plus des nouveaux modèles Surface Pro et Surface Laptop, il vient d’annoncer la Surface Pro X, qui utilise un processeur co-conçu avec Qualcomm, et les Surface Neo et Duo, qui possèdent deux écrans et peuvent se plier en leur centre.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Microsoft annonce deux Surface pliables et une Surface Pro avec puce Qualcomm
Microsoft annonce deux Surface pliables et une Surface Pro avec puce Qualcomm © Microsoft

Microsoft a dévoilé sa nouvelle génération de produits Surface le 2 octobre 2019 lors d’un petit évènement à New York. L’entreprise y a annoncé la Surface Pro 7 et le Surface Laptop 3, nouvelles moutures de ses modèles existants. Pas de surprise jusque-là. Mais l'entreprise a aussi finalement levé le voile sur ses appareils à double écran, ainsi que sur une Surface dotée d'un processeur ARM.

 

Les vedettes étaient donc les Surface Neo et Surface Duo, dignes héritières prototype d'ordinateur à double écran Courier que Microsoft avait annulé il y a 10 ans. Des rumeurs couraient sur leur existence depuis plus d’un an, mais sans certitude quant à leur commercialisation.

 

Surface Neo, Un nouveau format d'ordinateur sous Windows 10

La Surface Neo utilise deux écrans de 9 pouces qui peuvent être combinés pour se comporter comme un unique écran de 13 pouces. Elle pèse 655 grammes, et est accompagnée d’un clavier qui peut se replier sur l’un des écrans ou s’aimanter au dos de l’appareil. Elle sera dotée d’un processeur Intel Lakefield (11e génération) à sa sortie à l'automne 2020.

 

 

La Surface Neo est par ailleurs équipée d’une nouvelle variante de Windows 10, baptisée Windows 10X. Elle est conçue spécifiquement pour les appareils à double écran, autour des nouveaux usages en tirant parti. Par exemple pouvoir afficher deux applications différentes, prendre des notes sur un écran en regardant une vidéo sur l'autre, etc. C’est aussi pour laisser le temps aux développeurs tiers de mieux faire usage de ces deux écrans que Microsoft a présenté ces appareils avec un an d’avance.

 

Surface Neo ne sera pas le seul appareil à utiliser Windows 10X. Plusieurs constructeurs comme Dell, Lenovo, HP et Asus sortiront des modèles équivalents à l’avenir. A noter que seuls les processeurs Intel sont supportés par Windows 10X.

 

Surface Duo, le smartphone qui n'en est pas un

La Surface Duo est une version miniature du Neo, avec deux écrans de 5,6 pouces qui peuvent être combinés pour en obtenir un de 8,3 pouces. Elle a cependant plusieurs différentes notables avec sa grande soeur. Elle n’utilise pas Windows 10 mais une version fortement customisée d’Android, et est équipée dans sa version actuelle (non finalisée) d’un Snapdragon 855.

 

 

Malgré le fait que son format se rapproche de celui d’un smartphone, Microsoft ne la considère pas comme telle. Elle permet pourtant de passer des appels... mais pourrait par exemple ne pas avoir de caméra dorsale (la réflexion est en cours sur ce sujet). A noter que les Surface Neo et Duo diffèrent des smartphones pliables de Samsung, Huawei et autres en ce qu’elles utilisent deux écrans de part et d’autre d’une charnière et pas un seul écran pliable.

 

Surface Pro X : ARM Inside

Autre surprise, la Surface Pro X, un nouveau modèle de Surface classique mais utilisant un processeur ARM co-conçu par Microsoft et Qualcomm. Notablement, il ne s’agit pas du Snapdragon 8cx mais d’une puce créée sur-mesure et nommée Microsoft SQ1. Et malgré son nom, la Surface Pro X n'utilisera pas Windows 10X, mais la variante de Windows spéciale ARM.

 

Qu’est-ce qui distingue la Surface Pro X de la Pro 7 ? Outre son SOC, la tablette est moins épaisse (7,3 mm contre 8,38 mm) et les bords de l’écran sont plus fins. Cela lui permet d’héberger un écran légèrement plus grand, de 13 pouces contre 12 et avec une résolution de 2880 x 1920 pixels, pour une taille totale équivalente. Elle pèse en revanche le même poids (775 g) que la Surface Pro 7. Les ports USB A et mini-jack 3.5 mm ont disparu, mais le port Surface Connect est toujours là, complété par deux ports USB C.

 

 

Microsoft promet 13 heures d’autonomie de batterie (contre 10,5 heures pour la Pro 7), avec une option de recharge rapide qui permet de passer de 0 à 80% de batterie en 1 heure. Qualcomm oblige, il est aussi possible d’insérer une carte SIM dans la tablette pour profiter d’une connexion 4G. Par ailleurs, un nouveau Surface Pen plat peut se ranger dans un repli du clavier détachable où il se recharge automatiquement. Enfin, le disque SSD (M.2) est accessible et remplaçable.

 

Un AMD Ryzen pour le Surface Laptop 3 de 15 pouces

La Surface Pro 7 et le Surface Laptop 3 de leur côté se voient pourvus d’un CPU Intel de 10e génération. Microsoft décrit la SP7 comme deux fois plus puissante que la précédente génération et le Surface Laptop 3 comme 50% plus performant que son prédécesseur. Leur design reste généralement le même, mais un port USB C fait enfin son apparition (non compatible Thunderbolt 3), et le clavier du Surface Laptop est désormais disponible en aluminium en plus de l'Alcantara.

 

Les spécifications proposées vont du Core i3 avec 4 Go de RAM et 128 Go de stockage jusqu’au Core i7 avec 16 Go et 1 To de stockage. Petite surprise : une version 15 pouces du Surface Laptop 3 utilisera un processeur AMD Ryzen (avec GPU Vega 11) conçu spécifiquement pour l’occasion. A noter cependant que la version "business" de l’appareil utilisera un processeur Intel.

 

 

Les Surface Pro X, Pro 7 et Laptop 3 seront disponible à partir du 22 octobre 2019. Les tarifs démarrent à 919 euros pour la Surface Pro 7, à 1149 euros pour la Surface Pro X et le Surface Laptop 3 en 13 pouces, et à 1349 pour le Surface Laptop 3 en 15 pouces.

 

Surface Earbuds : sans fil, tactiles, et avec réduction active de bruit

Dernière annonce : les Surface Earbuds. Depuis le succès des Air Pods, tout le monde se met aux écouteurs sans fil, y compris Microsoft. Après un premier casque audio présenté l'année dernière, l’entreprise lance donc des écouteurs premium avec réduction active de bruit et pavé tactile inclus. Ils seront capables notamment d’interagir avec Spotify, la suite Office 365 (drôle d’idée…) et pourront même traduire un dialogue à la volée. Microsoft annonce 24 heures d’autonomie et une sortie début 2020. Le prix n’a pas été communiqué.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale