Microsoft autorisé à vendre sa Xbox en Chine

La Chine vient de donner son feu vert à Microsoft pour commercialiser sa Xbox, rapporte le site américain The Verge. Après avoir interdit la vente des consoles de jeux étrangères pendant 14 ans, les autorités chinoises lâchent du lest et rouvrent leurs frontières aux appareils américains, sud-coréens et japonais.

Partager
Microsoft autorisé à vendre sa Xbox en Chine

Au début de l’automne 2013, la province de Shanghai devenait une zone franche et s’ouvrait aux consoles étrangères. Une levée d’interdiction de la vente de consoles de jeux en Chine se profilait déjà.

Une prémonition qui s’est vérifiée puisque la Chine vient d’autoriser Microsoft à commercialiser sa Xbox dès le mois de septembre 2014.

14 ans d'interdiction

Après plus de 14 ans d’interdiction, le fabricant américain Microsoft fait son grand retour sur les étals chinois grâce à un accord avec BesTV New Media Co, une société chinoise spécialisée dans la télévision.

Les deux groupes ont, pour cela, investi 237 millions de dollars et se sont constitués en "entreprises à capitaux étrangers" dans la zone de libre-échange de Shanghai, condition sine qua non à la commercialisation de la Xbox. Nintendo et Sony devraient bientôt suivre.

Wassinia Zirar

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS