Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Microsoft dévoile Azure Government Top Secret, un cloud dédié aux documents secret défense

Microsoft lance une offre baptisée Azure Government Top Secret, destinée à l’hébergement cloud de documents classifiés. La société américaine revendique l’offre ayant reçu le plus grand nombre de certifications de conformité parmi les fournisseurs cloud du marché.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Microsoft dévoile Azure Government Top Secret, un cloud dédié aux documents secret défense
Microsoft dévoile Azure Government Top Secret, un cloud dédié aux documents secret défense © Microsoft

Microsoft a annoncé lundi 7 septembre une nouvelle offre de cloud computing dédiée à l’hébergement de données classées top secret. Baptisé Azure Government Top Secret, elle vise à proposer aux autorités une solution cloud pour les informations classifiées, aux côtés des produits déjà commercialisés par la firme américaine auprès des autorités que sont Azure Government et Azure Government Secret.

Cette nouvelle offre a été spécialement conçue "pour les besoins des agences gouvernementales des États-Unis et des partenaires utilisant des données classées Secret Défense aux États-Unis", explique la société dans un billet de blog. Elle s’appuie sur les technologies Azure existantes, qui propose "des communications rapides sur un réseau privé reliant la zone continentale des États-Unis (CONUS) et des centres de données exclusifs".

En mode natif ou assorti d’options de connectivité privée
Ce cloud repose sur les mêmes principes et la même architecture que les clouds commerciaux Azure, mais il est optimisé pour préserver la sécurité et l’intégrité des charges de travail protégées tout en autorisant un accès rapide aux informations sensibles et stratégiques, explique Microsoft. Conçue et créée pour les solutions IaaS (infrastructure as a service), PaaS (Platform as a service), SaaS (Software as a service) et marketplace, Azure Government Secret vise à donc proposer un large éventail de cas d’usages utilisant des données sensibles.

Microsoft a travaillé avec le gouvernement américain pour obtenir la labellisation de ce cloud, déjà utilisé par le département américain de la Défense, les forces de l’ordre et d’autres agences gouvernementales. L’offre Azure Government Secret a obtenu l’autorisation provisoire Niveau d’impact 6 (IL6) du ministère de la Défense et l’accréditation en vertu de la directive de la communauté du renseignement des États-Unis (ICD 503) avec des installations à ICD 705. "Azure Government a reçu le plus grand nombre de certifications de conformité parmi les fournisseurs cloud du marché", ajoute la société américaine.

Azure Government Secret exploite des connexions sécurisées en mode natif sur des réseaux protégés, qui peuvent être assorties d’options de connectivité privée, résiliente et à haut débit avec ExpressRoute et ExpressRoute Direct. L’offre est disponible dans trois régions dédiées situées à plus de 800 kilomètres de distance les unes des autres, "ce qui permet de gérer les défaillances des centres de données via la redondance et l'isolation logique des services".

Government Secret intègre Azure Kubernetes (AKS), Azure Sentinel, le service gestion des menaces et Azure Security Center, ainsi que les versions mises à jour d'Azure Stack Hub, Azure Stack Edge Pro et d'Azure Stack Edge Mini R.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.