Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Microsoft, Facebook, Google et LinkedIn ont accédé aux données des clients d'une compagnie d'assurance

Les données personnelles d'un million de clients de la compagnie d'assurance suédoise Folksam ont été librement accessibles par Facebook, Google, Microsoft et sa filiale LinkedIn. L'entreprise promet que, depuis cette découverte, la brèche a été fermée et qu'elle a exigé la suppression de ces informations. La Cnil suédoise a été saisie.  
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Microsoft, Facebook, Google et LinkedIn ont accédé aux données des clients d'une compagnie d'assurance
Microsoft, Facebook, Google et LinkedIn ont accédé aux données des clients d'une compagnie d'assurance © Unsplash/Cytonn Photography

Folksam, une des principales compagnies d'assurance de Suède, a annoncé avoir accidentellement divulgué les données personnelles d'environ un million de ses clients à Facebook, Google, Microsoft et sa filiale LinkedIn.

Numéro de sécurité sociale
Parmi ces données se trouvent des numéros de sécurité sociale, largement utilisés en Suède pour les activités quotidiennes, y compris les opérations bancaires, et des informations sur les femmes ayant souscrit une assurance grossesse.

Depuis sa découverte, la brèche a été colmatée. La compagnie d'assurance promet également qu'elle a demandé la suppression de toutes ces données auprès des géants américains qui ont pu librement les récolter. Mais elle ajoute que rien n'indique jusqu'ici que ces données aient été utilisées par un tiers de "manière inappropriée".

proposer des offres personnalisées
Cette brèche a été découverte lors d'un audit interne. Les détails de cet incident de sécurité demeurent encore très flous. Dans son communiqué, l'entreprise suédoise précise simplement que le partage de données avec les quatre entreprises technologiques avaient pour objectif initial "d'analyser et de proposer à nos clients des offres personnalisées".

"Cela ne devrait pas se produire et nous travaillons maintenant dur pour que cela ne se reproduise plus jamais", a déclaré Jens Wikstrom, directeur marketing de Folksam. Il ajoute que l'autorité de protection des données a été informée de cette brèche. A l'issue d'une enquête, la Cnil suédoise pourra sanctionner la compagnie d'assurance si elle juge qu'elle n'a pas suffisamment protégé les données de ses clients au regard des obligations du Règlement général sur la protection des données (RGPD). Elle risque une amende allant jusqu'à 4 % de son chiffre d'affaires.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media