Microsoft glisse de la publicité dans l'explorateur de fichiers de Windows 11 puis fait marche arrière

Microsoft souhaite intégrer de la publicité directement dans son système d'exploitation. Face aux critiques légitimes sur cette initiative, il a rétorqué que le test n'aurait pas dû être visible en externe. Une réponse à tempérer puisque ce n'est pas la première fois que l'entreprise opère cette stratégie.

Partager
Microsoft glisse de la publicité dans l'explorateur de fichiers de Windows 11 puis fait marche arrière

Microsoft a testé la promotion de ses produits au sein de l'explorateur de fichiers de Windows 11, son nouveau système d'exploitation lancé en octobre dernier.

C'est Florian Beaubois, un membre du programme Windows Insider, qui est à l'origine de cette découverte qui a fait l'objet d'un tweet illustré par une capture d'écran. On y voit un bandeau plébiscitant l'utilisation de Microsoft Editor, un logiciel de la suite bureautique Microsoft Office, situé au-dessus de la liste des fichiers.

Sans grande surprise, cette découverte a suscité une importante vague de critiques. Notons que Microsoft tacle régulièrement ses congénères – Apple, Meta et Google – pour leur mauvais comportement concernant le caractère intrusif de leurs publicités. En 2013, il avait mené une campagne de dénigrement à l'encontre de la firme de Mountain View en exposant le postiche d'une publicité critiquant le pillage et la monétisation des données personnelles des utilisateurs.

Microsoft tente de calmer la polémique
Mais avant que la polémique ne monte en puissance, Microsoft a rétorqué que cette fonctionnalité n'avait vocation qu'à être testée en interne. Depuis, elle a été "désactivée", a précisé Brandon LeBlanc, Senior Program Manager on the Windows Insider Program Team, à The Verge. En revanche, il n'a pas certifié que cette fonctionnalité était totalement abonnée.

En réalité, ce n'est pas la première fois que Microsoft glisse de la publicité dans l'explorateur de fichiers. En 2017, Windows 10 intégrait un bandeau incitant à utiliser le service de stockage OneDrive. Bien qu'il puisse être désactivé, ce type de publicité constituait une mauvaise expérience dans un système d'exploitation traditionnellement dépourvue de toute auto-promotion.

Au sein de l'Union européenne, l'encadrement de l'auto-promotion pourrait bientôt changer avec le Digital Markets Act (DMA), en cours de négociations devant les institutions. "Avec le pouvoir, la force vient la responsabilité et une partie de cela est, par exemple, que vous ne faites pas votre promotion lorsque vos services sont en concurrence avec d'autres services", avait déclaré Margrethe Vestager, la commissaire européenne à la concurrence. Google et Apple sont souvent épinglés sur ce sujet.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS