Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Microsoft, Google et Alibaba, les trois grands gagnants du cloud d’infrastructure en 2018

Selon les chiffres du cabinet Canalys, Microsoft, Google et Alibaba s’imposent comme les trois plus grands gagnants de la course dans le cloud d’infrastructure en 2018 avec une croissance deux fois plus rapide que le marché. IBM sort comme le grand perdant avec la perte de près de deux points de part de marché en un an.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Microsoft, Google et Alibaba, les trois grands gagnants du cloud d’infrastructure en 2018
L'explosion du cloud d'infrastructure profite moins à IBM qu'à ses concurrents

Microsoft, Google et Alibaba s’imposent comme les trois plus grands gagnants de la course dans le cloud d’infrastructure en 2018. C’est ce qui ressort des chiffres publiés par le cabinet Canalys. Alors que le marché mondial a augmenté de 46,5% à plus de 80 milliards de dollars, Microsoft a bondi de 82,4% à 13,5 milliards de dollars, Google de 93,9% à 6,8 milliards de dollars et Alibaba de 91,8% à 3,2 milliards de dollars. A eux trois, ils font grimper leur part de marché de 22,9% en 2017 à 29,3% en 2018, ce qui représente un gain de 6,4 points en un an.

 

Amazon non impacté

Paradoxalement, le leader du marché Amazon Web Services n’est pas impacté par la montée fulgurante de ses trois plus grands concurrents. Mieux, en progressant de 47,1%, légèrement plus vite que l’ensemble du marché, il conforte sa domination avec une part de 31,7% en 2018, contre 31,5% en 2017.
 

Microsoft, Google et Alibaba se développent aux dépens des autres acteurs qui progressent collectivement de 25,6%, près de deux fois moins vite que le marché, et voient leur part collective du marché baisser de 45,5% en 2017 à 39% en 2018. IBM fait figure de grand perdant. Avec une augmentation de "seulement" 17,6%, le vétéran informatique américain progresse près de trois fois moins vite que le marché. Résultat: sa part tombe de 4,7% en 2017 à 3,8% en 2018. Il rétrograde de la quatrième place en 2017 à la cinquième en 2018 derrière Amazon Web Services, Microsoft, Google et Alibaba. Il profite moins de la dynamique du marché en raison de son positionnement sur les segments de cloud privé et hybride, alors que c’est le cloud public qui jouit de la plus forte croissance.

 

Worldwide cloud infrastructure spending and annual growth

Canalys estimates: Full-year 2018

Vendor

2018

(US$ billion)

2018

Market share

2017

(US$ billion)

2017

Market share

Annual
growth
 

AWS

25.4

31.7%

17.3

31.5%

+47.1%

 

Microsoft Azure

13.5

16.8%

7.4

13.5%

+82.4%

 

Google Cloud

6.8

8.5%

3.5

6.4%

+93.9%

 

Alibaba Cloud

3.2

4.0%

1.7

3.0%

+91.8%

 

IBM Cloud

3.1

3.8%

2.6

4.7%

+17.6%

 

Others

28.3

35.2%

22.4

40.8%

+26.1%

 

Total

80.4

100.0%

54.9

100.0%

+46.5%

 

Source: Canalys Cloud Channels Analysis, February 2019

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale