Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Microsoft investit 2 milliards de dollars dans son cloud européen

Sur fond d'annulation de l'accord Safe Harbor et de méfiance de l'Europe vis-à-vis des fournisseurs de cloud américains, Microsoft va investir plus de deux milliards d'euros pour renforcer son implantation locale avec de nouveaux data centers au Royaume-Uni et en Allemagne.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Microsoft investit 2 milliards de dollars dans son cloud européen
Satya Nadella, CEO de Microsoft, lors d'une keynote à Londres. © Sebastian Devenish

Microsoft enchaîne les annonces cloud en Europe. La firme de Redmond a annoncé coup sur coup, les 10 et 11 novembre, l'ouverture de nouveaux data centers au Royaume-Uni et en Allemagne et l'expansion de ses installations existantes aux Pays-Bas et en Irlande. Les deux nouveaux centres allemands seront situés à Magdeburg et Frankfurt am Main.

 

L'entreprise dépensera plus de 2 milliards de dollars pour ce renforcement de son infrastructure cloud. Elle lui permettra de proposer ses services Azure, Office 365 et Dynamics CRM directement depuis le Royaume-Uni et l'Allemagne, sans passage par les Etats-Unis.

 

S'adapter à la réglementation...

Cet investissement va permettre aux entreprises devant répondre à des contraintes réglementaires européennes en matière de protection des données (notamment pour les secteurs public, financier et médical) de faire appel à Microsoft. L'ouverture de centres au Royaume-Uni permettra par exemple à Microsoft de proposer ses services au gouvernement britannique, et plus spécifiquement à son ministère de la Défense.

 

...Et rassurer les clients

En Allemagne, T-Systems (filiale de Deutsche Telekom) sera le garant des accès aux données personnelles des clients. Un dispositif visant à rassurer les entreprises quant au risque d'accès abusif venant des Etats-Unis. Le scandale des écoutes de la NSA a contribué à créer un climat d'insécurité en la matière, que l'annulation de l'accord Safe Harbor début octobre n'a fait que renforcer. D'après l'étude Cloud Monitor 2015 de Bitkom, 83% des entreprises allemandes souhaitent que leur fournisseur cloud héberge ses données sur le territoire allemand.

 

Avec 24 régions distinctes, Microsoft dispose du service cloud le plus "localisé" au monde. Le fruit d'un investissement de plus de 15 milliards de dollars jusqu'ici. A noter que les data centers au Royaume-Uni et en Allemagne ne seront pas réservés aux clients nationaux, mais disponibles à l'ensemble des pays européens et des membres de l'association européenne de libre-échange. Les services Azure et Office 365 basés dans ces deux pays débuteront au cours du deuxième semestre 2016, Dynamics CRM arrivant un peu plus tard.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale