Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Microsoft multiplie les services IoT et annonce la sortie d'Azure Sphere en février 2020

Microsoft poursuit son assaut sur le marché de l'internet des objets. Il vient d'annoncer plus d'une dizaines de nouvelles fonctionnalités pour sa plate-forme cloud Azure IoT, dont notamment la disponibilité générale d'Azure Sphere en février 2020 et un partenariat avec Renesas autour d'Azure RTOS, anciennement ThreadX.
mis à jour le 30 octobre 2019 à 01H41
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Microsoft multiplie les services IoT et annonce la sortie d'Azure Sphere en février 2020
Microsoft multiplie les services IoT et annonce la sortie d'Azure Sphere en février 2020

Microsoft a profité de l’IoT Solutions World Congress, qui se tient à Barcelone (Espagne) du 29 au 31 octobre 2019, pour annoncer onze nouveaux cas d’usage sectoriels pour sa plate-forme Azure IoT Central. Ils ciblent notamment le retail, la santé, les institutions gouvernementales ou le secteur de l'énergie.

 

Des déploiements personnalisés et rapides

Avec cette mise à jour, la firme de Redmond dit pouvoir "fournir une application en quinze secondes, la personnaliser en une heure et la mettre en service le même jour". En coulisses, c’est une panoplie d’avancées technologiques qui permet cette nouvelle rapidité d’exécution. La plate-forme se voit dotée d’une série d’APIs supplémentaires pour faciliter son intégration, mais aussi entre autres de la gestion de l'edge computing, du plug and play, de l'export de données vers d'autres services Azure, d'applications multi-objets, et de prix révisés pour des déploiements à grande échelle.

 

Et les industriels se laissent séduire. Le transporteur maritime Maersk utilise notamment Azure IoT Hub pour contrôler les déplacements de plus de 12 millions de conteneurs par an. Danfoss, une entreprise danoise spécialiste de la gestion de température en intérieur, s'en sert pour contrôler et sécuriser les communications avec ses réfrigérateurs.

 

Azure sphere disponible en février 2020

La sécurité n'est pas en reste. Alors que l’IoT prend son envol, les études se sont multipliées concernant les vulnérabilités auxquelles les appareils sont sujets. La réponse de Microsoft est Azure Sphere, une solution de sécurisation directement intégrée aux puces des objets connectés et combinée à un OS et un service cloud dédiés. Annoncée dès 2018, on sait maintenant que cette dernière sera commercialisée en février 2020.

 

Trois fabricants de puces sont déjà partenaires. Le Taïwanais MediaTek a passé l’épreuve avec sa MT3620, tandis que le Néerlandais NXP travaille avec Microsoft depuis le mois de juin pour améliorer les capacités et la puissance de son processeur i.MX 8. Enfin, Qualcomm devrait bientôt proposer la première puce cellulaire certifiée Azure Sphere. La même technologie est à l'œuvre dans ce que Microsoft nomme les "Guardian modules", qui servent à apporter une connectivité sécurisée à des équipements industriels existants.

 

Trois clients sont également déjà annoncés, parmi les "centaines de clients" avec lesquels Microsoft annonce prévoir des déploiements d'Azure Sphere. Le premier est Starbucks, qui connecte les équipements de ses boutiques avec des modules Guardian. Le second est Gojo Industries, créateur des lotions hydroalcooliques Purell pour la désinfection des mains. L'entreprise est en train de mettre à jour ses distributeurs de lotion dans les établissements de santé avec Azure Sphere. Enfin, Leoni est un fabricant de câbles allemand qui travaille pour plusieurs industries sensibles et souhaite donner de l'intelligence à ses câbles tout en les sécurisant.

 

Connecter des milliards d'objets

L’intégration de la technologie ThreadX, qui fait suite à l’acquisition d’Express Logic en avril 2019, va par ailleurs permettre à Microsoft de toucher beaucoup plus d'objets. Rebaptisé Azure RTOS, ce système d'exploitation temps réel sera notamment disponible sur tous les microcontrôleurs de Renesas, y compris les gammes Synergy et RA MCU. Ces derniers pourront même se connecter à des appareils Azure IoT Edge lorsque des fonctionnalités d'edge computing (agglomération et traitement de données localisés avant envoie vers le cloud) sont nécessaires.

 

Concrètement, la multinationale préconise l’utilisation d’Azure Sphere pour les connexions "les plus sécurisées au cloud" et d'Azure RTOS dans le cas des appareils "hautement contraints". Deux offres complémentaires, en somme. Mais ce n'est pas tout. D'après ZDNet, il pourrait y avoir des ponts entre ces deux solutions. Azure Sphere dispose de son propre OS sécurisé, mais Microsoft laisse entendre qu'une utilisation optionnelle d'Azure RTOS serait concevable pour les appareils Azure Sphere nécessitant un traitement temps réel.

 

La différenciation par les services

Pour conforter son rang sur le marché du cloud, et alors qu’il vient de signer un contrat de dix milliards de dollars avec le Pentagone, Microsoft mise sur le développement de nouvelles fonctionnalités. Il assure avoir lancé quelque 100 services en un an, suite à l’annonce faite en avril 2019 de son intention d’investir cinq milliards de dollars dans les produits IoT. S'adressant aux développeurs, l'entreprise a également assuré avoir "mis au point un ensemble d’échantillons et de solutions sur GitHub pour offrir un outil de base facile à utiliser" et lancer très prochainement "un kit de développement pour Linux ainsi qu'une prise en charge du code Visual Studio".

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale