Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Microsoft-Nokia : jamais sans mon smartphone !

Microsoft vient de racheter Nokia. Et revient dans la course pour s'imposer parmi les leaders de la high-tech.
mis à jour le 03 septembre 2013 à 09H57
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Microsoft-Nokia : jamais sans mon smartphone !
Microsoft-Nokia : jamais sans mon smartphone ! © Pascal Guittet - L'Usine Nouvelle

En matière électronique, tout le monde connaît la loi de Moore (les semi-conducteurs doublent de puissance tous les ans) mais bien peu connaissent le théorème smartphone. Celui que vient d’appliquer à la lettre Steve Balmer, le patron de Microsoft en rachetant pour 5,44 milliards d’euros les téléphones du finlandais Nokia. Ce nouveau postulat, non-écrit, pourrait se résumer ainsi : quiconque veut aujourd’hui peser sur le marché de l’électronique grand public doit absolument posséder dans sa gamme une série de "téléphones intelligents". Tous les grands noms du secteur ont d’ailleurs bien intégré cette nouvelle règle. Samsung, Apple, Google (avec Motorola), LG, Sony et Microsoft… tous proposent tous à leurs clients ces fameux "devices".

Ce segment de marché est devenu incontournable. Pas seulement parce qu’il affiche une croissance insolente (ils devraient se vendre 1 milliard de smartphones cette année contre 700 millions l’an dernier) mais aussi parce qu’il tire très clairement les ventes des autres produits high-tech. Comme le rappelait notre journaliste Ridha Loukil dans son excellente enquête "sans smartphone tu meurs", Apple n’a jamais autant vendu de Mac que depuis le lancement de l’iPhone (vente multipliée par 2,6) et Samsung sur-performe le marché de la télévision grâce à l’aura de sa gamme Galaxy. Alors que le marché des TV a fondu de 25 % depuis 2007, le géant coréen de l’électronique, porté par la croissance de ses mobiles, a boosté ses ventes de téléviseurs de 15,6 % en volume.

Les calculs, Microsoft les a faits comme tout le monde. Steve Balmer savait que pour continuer à peser et à imposer ses systèmes d’exploitation sur tous les écrans, il n’avait d’autre choix que de s’équiper en smartphones. C’est désormais chose faite avec Nokia. En creux, cette opération pose aussi une question à tous les grands acteurs de l'industrie numérique, et singulièrement à Facebook, Dell et HP : êtes-vous certains que vous pouvez maintenir votre position sans téléphones intelligents "home made" ?

Thibaut De Jaegher

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media