Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Microsoft noue des partenariats dans la 5G pour renforcer son cloud

Intelsat, AT&T, Lockheed Martin… Au MWC 2022, Microsoft multiplie les partenariats autour des réseaux 5G privés et public pour renforcer son offre cloud en proposant des applications plus rapides et sécurisées.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Microsoft noue des partenariats dans la 5G pour renforcer son cloud
Microsoft noue des partenariats dans la 5G pour renforcer son cloud © Microsoft

Microsoft veut intégrer les nouveaux réseaux 5G à son cloud Azure pour accélérer la fourniture de services à ses clients. L'entreprise dispose d'un réseau composé de nombreux data centers répartis sur une soixantaine de zones géographiques à travers le monde. Les clients peuvent lui louer de la puissance de calcul et du stockage ainsi que divers services pour traiter et analyser les données collectées.

Désormais, l'entreprise basée à Redmond souhaite également bénéficier de l'équipement 5G de partenaires pour proposer une puissance de traitement encore plus rapide à ces clients en accélérant la vitesse de transmission des données grâce au réseau 5G.

Des réseaux 5G privés au réseau public
En partenariat avec AT&T, Microsoft va proposer des réseaux sans fil 5G privés aux entreprises, aux universités et au secteur public. L'objectif est de proposer ce réseau sous la forme d'une plateforme intégrée comprenant la connexion et des applications. Les partenaires souhaitent permettre à leur client d'accéder à un réseau 5G qui dépasse les limites géographiques de l'usine ciblée grâce au réseau public d'AT&T. Les partenaires s'appuient sur Azure private MEC et Azure Private 5G Core pour cette nouvelle offre.

Par exemple, une entreprise peut suivre avec précision des objets utilisés sur place. Si un de ces objets est prêté à une autre entreprise, cette nouvelle capacité d'itinérance proposée par Microsoft et AT&T permettra de continuer à suivre cet objet, même en dehors du réseau privé du premier site. "Passer du Wi-Fi à des connexions 5G dédiées et sécurisées avec des capacités informatiques de pointe ouvre des possibilités dans les magasins, les usines, les restaurants, les écoles, etc.", ajoute AT&T.

En parallèle, grâce à l'acquisition de la technologie Network Central d'AT&T en juillet dernier, Microsoft va commercialiser un logiciel cloud conçu spécifiquement pour les opérateurs de télécommunications. Le but de cette acquisition était de migrer progressivement le cœur de réseau 5G d'AT&T, le logiciel au cœur du réseau 5G qui connecte les utilisateurs mobiles et les appareils IoT à internet et à d'autres services, sur le cloud de Microsoft. Grâce à cette plateforme les entreprises et autres clients peuvent tester, créer et déployer la prochaine génération d'applications et de services 5G via des réseaux mobiles publics et privés.

Intelsat pour une connexion par satellites
Intelsat a annoncé la démonstration réussie d'un premier réseau cellulaire privé entre Microsoft Azure Private Multi-Access Edge Compute et FlexEnterprise, son service de connectivité mondiale par satellite. Ce test a permis d'établir une architecture de référence pour le déploiement de réseaux LTE et 5G privés ainsi que d'autres services cloud depuis un réseau de satellites vers les entreprises, peu importe où elles sont localisées.

Le test a consisté en la création d'un service LTE privé à l'aide d'Azure Private 5G Core déployé sur un appareil Azure Stack Edge. Puis, la connectivité à Internet et aux services Azure est réalisée grâce au réseau FlexEnterprise d'Intelsat. Les utilisateurs peuvent accéder aux ressources locales de l'entreprise via une connexion sécurisée ainsi qu'à des ressources distantes. Le réseau LTE alimente également un point d'accès Wi-Fi et des applications IoT.

Une offre ultra-sécurisée avec Lockheed Martin
Microsoft collabore avec Lockheed Martin sur des solutions 5G MIL pour proposer des connexions fiables et ultra-sécurisé au département américain de la Défense. L'idée est que ces solutions couvrent  tous les champs aérien, terrestre, maritime et spatial. Les partenaires vont chercher à étendre et gérer efficacement la technologie de mise en réseau 5G pour les applications de défense JADO (Joint-All Domain Operations) en utilisant les services 5G et Azure de Microsoft et la station de base hybride de Lockheed Martin.

Les partenaires ont récemment fait une première démonstration à l'occasion de laquelle l'interopérabilité 5G entre trois stations de bases hybrides et des radios tactiques Link-16 a été montrée, ainsi que l'analyse des fréquences radio en temps réel.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.