Microsoft préviendra désormais les internautes qu’un Etat scrute leurs mails

Microsoft a reconnu que l’Etat chinois avait espionné ses utilisateurs Hotmail.

Comme Google, Facebook, Twitter, Yahoo!, il a fait le choix de prévenir les internautes d’une intervention de l’Etat sur leurs données.

Le renseignement met de plus en plus les acteurs du numérique face à des choix politiques.

Partager
Microsoft préviendra désormais les internautes qu’un Etat scrute leurs mails
Microsoft a annoncé mercredi qu'il signalerait aux utilisateurs de son service de messagerie Outlook.com les tentatives d'intrusion dans leurs comptes de la part des Etats. /Photo prise le 29 juillet 2015/REUTERS/Shannon Stapleton

Selon un article de Business Insider, Microsoft aurait décidé de "changer de politique et de désormais prévenir les clients de sa messagerie quand il soupçonne qu’un gouvernement tente de hacker ses messages". L’Américain reconnait avoir constaté en 2011 que le gouvernement chinois espionnait depuis au moins deux ans certains internautes dans Hotmail mais ne pas avoir prévenu ces derniers.

Microsoft rejoint ainsi Facebook, Google, Twitter et Yahoo! qui ont décidé d’avertir les utilisateurs de leurs services quand un Etat tente d’accéder à leurs données, à leurs conversations, sans solliciter ces entreprises au préalable.

Depuis l’affaire Snowden, en particulier, les géants du numérique sont sur la sellette. Ils ont fait l’objet de critiques virulentes sur leur complicité présumée avec les Etats américain et britannique en particulier dans l’espionnage de millions d’internautes. A l’inverse, depuis les différentes vagues d’attentats en Europe, en particulier celles perpétrées par l’autoproclamé état islamique à Paris en 2015, la surveillance d’Internet est au programme de tous les gouvernements.

Selon le site spécialisé dans la high-tech Techspot, Londres souhaiterait que lorsqu’un acteur du numérique prévient un de ses utilisateurs de l’intervention sur ses échanges en ligne par un gouvernement soit qualifiée de délit criminel. Devenus des outils puissants et incontournables de communication, le Web, le mail, les médias sociaux doivent se positionner face à des questions politiques qui les embarrasse.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'Usine Digitale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

ARTICLES LES PLUS LUS