Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Microsoft réagit en sortant une première version mise à jour de Windows 8.1

Actus Reuters Séduire les consommateurs et rallier les développeurs, c'est le but affiché par le PDG de Microsoft Steve Ballmer avec le lancement, le 26 juin, d'une version test de Windows 8.1, mise à jour de son dernier système d'exploitation.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

C'est le grand retour du bouton "démarrer" avec cette nouvelle version, en bêta pour le moment, mise à jour du système d'exploitation de Microsoft, Windows 8.1.

Cette déclinaison de Windows, qui avait été annoncée fin mai, est principalement destinée à rassurer des utilisateurs de PC déstabilisés par la nouvelle interface -où des tuiles dynamiques permettent d'accéder aux différentes fonctionnalités - plus adaptée à un usage via des appareils tactiles.

Ouvrant la conférence annuelle des développeurs de Microsoft le 26 juin à San Francisco, Steve Ballmer, le directeur général du géant du logiciel, a fait état d'un grand nombre de retours et de commentaires d'utilisateurs depuis l'annonce et le lancement de Windows 8, qui a été conçu pour être utilisé à la fois sur des tablettes tactiles et sur des PC traditionnels.

Le retour du bouton "démarrer"

Selon le patron de la firme de Redmond, la plupart des remarques appelaient à un rééquilibrage pour concilier les attentes des habitués du tactile et celles des adeptes de la souris et du clavier.

D'où le retour du bouton "démarrer", une simplification de l'accès aux applications et une amélioration de la fonction de recherche.

Steve Ballmer a également promis "un cycle de sortie rapide" des mises à jour de Windows à l'avenir. Le géant du logiciel, qui tente de rattraper son retard sur Apple et Google sur le marché des appareils nomades, abandonne donc sa politique traditionnelle de diffusion d'une nouvelle version de son système d'exploitation tous les trois ans.

"Microsoft peut désormais sérieusement rivaliser dans l'écosystème mobile"

Pour combler son retard, Microsoft doit notamment convaincre les développeurs de concevoir des applications pour Windows 8 ainsi que pour ses smartphones Windows Phone, face à l'hégémonie des systèmes d'exploitation mobiles iOS d'Apple et Android de Google.

Microsoft a enregistré une grande avancée le 26 juin en annonçant que Facebook avait finalement consenti à développer une application spécialement conçue pour Windows, qui devrait être disponible à l'automne.

"J'ai l'impression que Microsoft peut désormais sérieusement rivaliser dans l'écosystème mobile", a déclaré Manav Mishra, directeur technique de la division de Barnes & Noble chargée de développer des applications pour la liseuse Nook de la chaîne américaine de librairies.

(avec Reuters)

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media