Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Microsoft s'ouvre un peu plus à l'open source

Microsoft créée une fondation pour promouvoir l’utilisation de son environnement de développement .Net, dont certains éléments sont désormais partagés en open source.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Microsoft s'ouvre un peu plus à l'open source
Microsoft s'ouvre un peu plus à l'open source © Microsoft

Microsoft continue de lever le voile sur le code source de ses créations. Après avoir ouvert le code de MS-DOS et de Windows 1.1, la firme de Redmond fait un nouveau geste en direction des développeurs. Lors de sa conférence Build, Microsoft a lancé une fondation, la .NET Foundation, qui permettra à chacun de s’approprier l’environnement de développement .NET,  très utilisé en entreprises. Microsoft va désormais partager un grand nombre de librairies .NET en open source et mettra à dispostion un grand nombre d'API (interfaces de programmation).

Illustration : le compilateur.Net Roslyn, en préparation depuis plusieurs mois (couvrant les langages de programmation #C et Visual Basic), est disponible en open source. Rebaptisé .Net compiler platform, il est d’ores et déjà accessible sur la plate-forme Codeplex de Microsoft, sous licence Apache 2.0.

partenariat avec des éditeurs-tiers

Par ce geste fort, Microsoft  marque sa volonté de travailler en harmonie avec les communautés de développeurs .NET. La fondation .NET compte d’ailleurs dans ses rangs des représentants d’éditeurs-tiers comme Xamarin, qui a  conçu un outil permettant de créer des applications web, iOS et Android en utilisant l’evironnement .NET. Microsoft a bon espoir de revivifier l’écosystème .NET, et continuera de le soutenir directement aux côtés de la nouvelle fondation.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale