Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Microsoft sort (en open source) son outil de conversion d'applis iOS vers Windows 10

Microsoft sort (en open source) son outil de conversion des applications iOS en applications universelles Windows 10, capables de s’adapter automatiquement à toutes les interfaces utilisateur (smartphones, ordinateurs, tablettes, Xbox...). Une démarche qui vise à renforcer son magasin d'applications, le Windows Store, et booster ainsi l'offre applicative de son OS mobile.

Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Microsoft sort (en open source) son outil de conversion d'applis iOS vers Windows 10
Microsoft sort (en open source) son outil de conversion d'applis iOS vers Windows 10 © Nokia

Alors que se poursuivent autour du monde les mises à jour vers Windows 10, sorti officiellement le 29 juillet, Microsoft a annoncé le 6 août la mise à disposition en open source de son outil de portage des applications iOS vers son nouveau système d'exploitation.

 

Connu par le passé sous le nom de code "Projet Islandwood", il fait partie des quatre passerelles vers Windows 10 annoncées par la firme de Redmond en avril dernier lors de sa conférence Build. Les quatre axes de cette stratégie sont les programmes Windows "classiques" (x86), les applications web, les applications Android et les applications iOS. Le but de ces passerelles ? Convertir un maximum d'apps en "applications universelles" pour Windows 10, notamment pour mieux fournir sa version mobile, qui peine à pénétrer le marché face aux écosystèmes d'Apple et de Google.

 

Une volonté d'ouverture

 

Dans le cas présent, Objective-C, le langage utilisé jusqu’à il y a peu par les applications iOS, peut désormais être compilé dans Visual Studio 2015 (l’outil de développement phare de Microsoft) pour créer des applications Windows. Le but est rendre la conversion aussi simple que possible et la base utilisateurs (Windows étant installé sur 90 % des ordinateurs au monde) aussi large que possible, pour que les développeurs ne se demandent plus "pourquoi développer pour Windows ?" mais "pourquoi pas ?". Le studio King a d'ailleurs utilisé cette fonctionnalité en avant-première pour porter Candy Crush Saga sur Windows Phone il y a quelques mois. 

 

Une version préliminaire du kit de développement est d'ores et déjà disponible sur Github, et Microsoft encourage les développeurs intéressés à l'essayer et faire part de leurs commentaires, et pour les plus courageux à participer activement au développement de l'outil. La version définitive sortira à l'automne. Par ailleurs, lors d’une session de questions-réponses à la conférence Build, un responsable du projet avait confirmé que le nouveau langage Swift, désormais mis en avant par Apple, pourrait être également supporté à l’avenir.

 

La passerelle prévue par Microsoft pour les applications Android (nom de code "Projet Astoria") n'est pour le moment disponible que sur invitations. Elle devrait sortir en version beta à l'automne. La passerelle web ("Projet Westminster") est déjà opérationnelle, et celle dédiée aux applications Windows traditionnelles ("Projet Centennial") n'arrivera quant à elle qu'en 2016.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale