Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Mishipay, la start-up anti-Amazon Go qui supprime les caisses en magasin

Mishipay a été sélectionnée pour intégrer la deuxième promotion de SAP.iO Fiundry Paris. Fondée en 2015, la start-up qui propose une solution de paiement mobile en magasin, accélère mis sur ce programme pour accélérer son déploiement.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Mishipay, la start-up anti-Amazon Go qui supprime les caisses en magasin
Mishipay, la start-up anti-Amazon Go qui supprime les caisses en magasin © Mishipay/Capture YouTube

"Scan, Pay, Leave"* : voilà comment Mishipay résume son concept. Créée en 2015, la start-up anglaise propose une solution permettant de payer en magasin directement via son smartphone. Pour cela, il suffit de scanner l’étiquette du produit, de payer via l’application dédiée… et de sortir du magasin sans passer par la caisse. Les produits équipés de RFID sont désactivés automatiquement.

 

Réduire les files d’attente

Avec son application, Mishipay compte répondre à un irritant majeur pour les clients et les retailers : le temps d’attente en caisse. Important lorsque l’on sait que le secteur du retail européen a perdu 34 milliards d’euros en 12 mois seulement à cause de cela, les clients préférant sortir plutôt que d’attendre pour payer (source : Adyen Retail Report Europa 2018). "Or, notre solution permet de payer en seulement 20 secondes à une minute", assure Mustafa Khanwala, CEO de  Mishipay, à L’Usine Digitale. Un bon moyen d’attaquer Amazon Go avec une solution en marque blanche.
 

Mais au-delà du bénéfice gain de temps et sans couture pour le consommateur, Mishipay offre également un outil de pilotage aux retailers. "Notre solution permet un suivi en temps réel des achats, de voir ce qu’ils scannent et ce qu’ils achètent vraiment", précise Mustafa Khanwala.
 

Leroy Merlin et Decathlon comme clients

Selon Mustafa Khanwala, 4,8 % des clients des magasins équipés de la solution utilisent l’application. Et chacun d’entre eux achètent en moyenne 2,5 produits.Parmi ses clients, il cite notamment Leroy Merlin, pour qui la starelle a notamment réalisé un test à Lyon, Decathlon Netherlands aet Laithwaites Wine… Et la start-up accélère encore son déploiement avec la signature de nouveaux contrats.


L’un des derniers clients en date ? MediaMarktSaturn, la chaine allemande d’électronique grand public. Le service Saturn Smartpay a été lancé en décembre 2018 à Hambourg dans le plus grand magasin du secteur au monde (18 000 m2), soit plus de 100 000 produits. Un déploiement à grande échelle qui fait suite à une expérimentation menée plus tôt la même année, où un 1er magasin Saturn avait fonctionné pendant 3 mois avec la seule possibilité de régler ses achats par la solution mobile de "self checkout", sans caissier en magasin.
 

Démo de la solution déployée chez Saturn
 

 

Le marché US en ligne de mire

A ce jour la start-up emploie 28 personnes et rayonne au Royaume-Uni, en Inde, en Allemagne, en Espagne, en Belgique et en France. La prochaine étape de développement ? Une levée de fonds en Série A dans les prochains mois. Une opération sur laquelle Mishipay mise pour déployer sa solution dans davantage de points de vente et attaquer le marché américain.
 

Déjà sélectionnée par le programme d'accélération Plug and Play de BNP Paribas, Mishipay intègre la deuxième promotion de celui de SAP.iO Foundry Paris. Pour Mustafa Khanwala, c'est une nouvelle étape dans le développement de la start-up : "Dans le retail, tout le monde ou presque travaille avec SAP.  Cela va nous permettre d’accélérer le 'go to market'."

 

*Scannez, payez, partez

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale