Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Mo-ka, la start-up qui se positionne comme une alternative légère à Amazon Go

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Vidéo La start-up Mo-ka développe un service qui se veut comparable à Amazon Go : équiper un magasin pour se passer de caisse. Mais la technologie de la start-up, par rapport à la firme américaine, se veut plus légère : elle se loge dans l’arceau d’un sac de courses.Explications.  

Mo-ka, la start-up qui se positionne comme une alternative légère à Amazon Go
Mo-ka, la start-up qui se positionne comme une alternative légère à Amazon Go © Mo-ka

La technologie Amazon Go présente des avantages, comme celui de se passer de caisse, mais aussi un inconvénient majeur : c’est un dispositif très lourd, encore difficile à installer sur des grandes surfaces et qui demande une installation précise. Mo-ka, une poignée de sac connectée, se présente comme une alternative légère à ce dispositif, sans perdre en efficacité.

 

Mo-ka est un cadre-poignée qui s’attache à un sac de courses adapté. Équipé de deux caméras grand angle qui filment l’intérieur du sac, d’un capteur de poids et d’un système de localisation, l’arceau détecte intelligemment les produits placés dans le sac. Lorsque le consommateur (qui s’est identifié au pralable avec son smartphone) termine ses courses, il lui suffit d'ôter la poignée du sac et de repartir sans passer par la caisse. Il reçoit ensuite la facture sur son téléphone.

 

Installation rapide

"La caméra, associée au capteur de poids précis à deux grammes près, suffit à savoir précisément quels produits sont placés dans le sac, la géolocalisation sert à affiner la détection", explique Mehdi Afraite-Seugnet, CEO et fondateur de Mo-ka. "La localisation se fait par B.L.E. (Bluetooth Low Energy, ndlr), avec des petits boitiers qui peuvent fonctionner avec l’énergie lumineuse et qui sont très simples à installer", ajoute-t-il. La technologie de Mo-ka est basée principalement sur le machine learning et le computer vision. Un éclairage LED est installé dans le cadre de la poignée afin de faciliter la reconnaissance des produits en limitant des variations lumineuses.

 

"Avec Amazon Go, il faut installer des capteurs absolument partout et les problèmes d’installation des caméras sont différents pour chaque magasin", ajoute-t-il. "Je me suis dit qu’il fallait éliminer ces choses-là, et proposer quelque chose de plus facilement distribuable". Avec sa solution, Mo-ka indique pouvoir être installé très rapidement dans un magasin, avec très peu de main d’œuvre.

 

Premier essai en février 2019

Le produit s’accompagnera de services induits par l’outil, comme une gestion de l’inventaire en direct, que Mo-ka accompagne d’un CRM qui pourra permettre un suivi des clients cross canal. La localisation des clients pourra aussi permettre de voir leur parcours d’achat et de réorganiser la disposition des produits en rayons. Ce sont ces services, ainsi que les frais d’encaissement, qui serviront de base au business model de la start-up.

 

Développé par une équipe de cinq personnes, Mo-ka est encore au stade de prototype. Il devrait être expérimenté en magasin d’ici février 2019. Il sera testé dans une enseigne alimentaire pour l’instant inconnue, sur 5000 références de produits et une surface comprise entre 600 et 800 m2. "C’est cette phase de test qui sera la plus importante, pour avoir les retours des utilisateurs et du magasin", explique Mehdi Afraite-Seugnet. Une fois les tests terminés, une levée de fonds sera envisagée.

 

Présentation en vidéo

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale