Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Mobile, IoT, site web... Taxis Bleus multiplie les initiatives digitales pour contrer Uber

Et si Uber, après avoir attaqué frontalement le modèle économique des compagnies de taxis, accélérait en fin de compte la digitalisation de leur métier ? Les Taxis Bleus, par exemple, redoublent  d'initiatives numériques : de quoi aller taquiner le géant américain sur la chaussée, et ailleurs. Etat des lieux.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Mobile, IoT, site web... Taxis Bleus multiplie les initiatives digitales pour contrer Uber
Mobile, IoT, site web... Taxis Bleus multiplie les initiatives digitales pour contrer Uber © jean pierre gallot - Wikimedia commons

Blocages, manifestations, actions en justice... L'arrivée des services d'Uber en France a été très mal vécue par les professionnels du transport de passagers au cours des derniers mois. Ils ne sont plus les seuls : la grogne monte désormais même chez certains conducteurs d'Uber, depuis la récente décision du groupe d'abaisser sa tarification de 20% en région Île-de-France. Un ras-le-bol qui n'a pas échappé aux sociétés de taxis parisiens comme les Taxis Bleu, qui multiplient les offensives digitales pour contrer la plate-forme américaine sur son propre terrain. 

 

débaucher la main d'oeuvre d'uber

Taxis Bleus a ainsi annoncé le 21 octobre 2015 l'ouverture d'un site web et d'une ligne d'appel consacrés à la "reconversion de chauffeurs VTC dans la filière taxis". Uber n'est pas nommé, mais est très clairement visé, surtout sur via l'argument économique : "les coûts des charges et de la licence de taxi sont-ils prohibitifs ?" Faux, selon le site devenirchauffeurdetaxi.com

 

ubérisation numérique

Et les initiatives ne s'arrêtent pas là : la guerre des taxis passe aussi par les applications ou les objets connectés. Taxis Bleus n'est pas en reste sur ce créneau : le troisième réseau de taxis européens a lancé en septembre 2014 la fonction "Prix maximum garanti" sur son application mobile. L'objectif ? Garantir au client le budget maximal de la course, tout comme le fait l'application d'Uber. La société a également développé un bouton connecté permettant de commander immédiatement un taxi, prêt à être installé dans des lieux publics comme les hôtels ou les boutiques. 

 

Et quid de la concurrence ? Taxis G7 a lui aussi donné un coup de jeune à sa propre application mobile, qui existe pourtant depuis 2008. En permettant l'estimation du temps d'attente, la géolocalisation du véhicule en temps réel, et l'évaluation des conducteurs, l'application semble emprunter beaucoup à Uber... tout, sauf son modèle économique et social.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale