Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Mobiles Republic séduit le fond d’Intel

La start-up bordelaise a levé plus de 4 millions d’euros auprès du fonds d’investissement d’Intel, du français XAnge et de l’allemand Creathors Venture. Elle compte profiter de cet apport d’argent frais pour renforcer son déploiement international.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Mobiles Republic séduit le fond d’Intel
Mobiles Republic séduit le fond d’Intel

L’éditeur d’applications web bordelais accélère sa dimension internationale. Mobiles Republic vient de lever 6 millions de dollars auprès d’Intel Capital, le fonds d’investissement du fabricant de semi-conducteurs américain. Il est accompagné par deux actionnaires de la start-up, XAnge, le fonds sponsorisé par le groupe La Poste, et Creathor Venture.

La startup, créée en 2008, propose ses applications gratuites d’agrégation d’articles d’actualité sur les trois principales plateformes mobiles, iOS, Android et Windows 8. News Republic, son application principale, agrège ainsi les informations de près de 800 médias internationaux (AFP, Associated Press, Financial Times, Elle, the Huffington Post, etc.), avec lesquels Mobiles Republic a passé des accords de diffusion.

Mobiles Republic en chiffres

Chiffre d’affaires : NC
Effectif : 27 personnes, dont une dizaine à l’étranger
Montant de la levée de fonds : 6 millions de dollars (4,3 millions d’euros)
Investisseurs : Intel Capital, XAnge Private Equity, Creathor Venture
Secteur : Numérique

 

15 millions d’utilisateurs dans le monde

Elle se rémunère sur les publicités passées sur les pages vues par les 15 millions d’utilisateurs revendiqués par Mobiles Republic.

La jeune entreprise a bâti son activité sur sa technologie TagNav, un moteur sémantique qui permet de détecter un million de sujets dans six langues différentes (français, anglais, espagnol, allemand, italien et chinois mandarin).

"Cela permet à l’utilisateur final de bénéficier des sources d’actualités en fonction de ses centres d’intérêts, explique Jérôme Le Feuvre, le directeur marketing de Mobiles Republic. Et aussi de proposer de la publicité contextuelle."

Se renforcer à l’export

Pour l’instant, la France représente un tiers de l’activité de Mobiles Republic. "Mais nous avons l’ambition de nous développer aux Etats-Unis, souligne Jérôme Le Feuvre. Le fait qu’Intel Capital soit un fonds américain constituait justement une dimension importante de l’affaire."

La levée de fonds va permettre à l’entreprise bordelaise de renforcer sa base d’utilisateurs sur ses marchés internationaux. Elle a déjà ouvert un bureau à San Francisco, un à Pékin, et regarde actuellement une nouvelle destination.

Elle devrait recruter quatre personnes supplémentaires dans les prochains mois. A la fois pour renforcer ses marchés internationaux et pour continuer l’amélioration de la technologie de ses applications mobiles.

Arnaud Dumas

L’argument convaincant

Mobiles Republic a déjà commencé à conquérir les marchés internationaux et est parvenu à valider l’intérêt de sa technologie de moteur sémantique aussi bien en Europe que sur les autres continents. Un argument de poids pour un fonds d’investissement américain.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media