Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Mobileye et NIO veulent industrialiser la production de véhicules autonomes en Chine

Mobileye et NIO ont conclu un partenariat afin d'industrialiser la production de véhicules autonomes de niveau 4 SAE dans le but de les commercialiser auprès du grand public. Si la Chine est le premier marché visé, les partenaires envisagent de les commercialiser sur d'autres marchés par la suite.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Mobileye et NIO veulent industrialiser la production de véhicules autonomes en Chine
Mobileye et NIO veulent industrialiser la production de véhicules autonomes en Chine © Mobileye

Mobileye, une filiale d'Intel, a annoncé mardi 5 novembre 2019 avoir conclu un partenariat avec NIO, un constructeur automobile chinois spécialisé dans les véhicules électriques. L'objectif est d'industrialiser la production de véhicules électriques et autonomes de niveau 4 SAE. Mais aucune date sur le début de cette production de masse n'est donnée par les intéressés.

 

Fournir des véhicules autonomes au grand public

Mobileye fournira sa plate-forme de conduite autonome qui comprend un ensemble de capteurs (caméras, radars, lidars, GPS et autres composants mécaniques), sa solution de cartographie, la 5ème génération de sa puce EyeQ, ainsi que ses règles de conduite générales (driving policy) et son logiciel de sécurité (safety software). L'Israélien distingue ces deux derniers points afin de permettre aux industriels de pouvoir faire certifier plus facilement leurs véhicules autonomes en transmettant le modèle mathématique conçu pour garantir la sécurité de la conduite aux autorités gouvernementales.

 

NIO, de son côté, va s'occuper de l'intégration à l'échelle industrielle de ces technologies dans ses véhicules électriques. Le constructeur chinois va devoir concevoir ses véhicules de façon à ce qu'ils puissent intégrer cette plate-forme mais aussi repenser sa chaîne de production afin d'en équiper ses véhicules de série. Dans un premier temps, le but est de parvenir à produire des véhicules autonomes en masse pour le marché chinois. Puis NIO et Mobileye cibleront d'autres pays. Les partenaires assurent que ce système autonome sera le premier de ce type à être conçu pour être commercialisé auprès du grand public et à répondre aux standards de sécurité en vigueur ainsi qu'aux exigence de coût et d'industrialisation.

 

Des véhicules pour la flotte de robot taxi de Mobileye

Ce partenariat industriel est stratégique pour Mobileye. Cela va lui permettre de s'implanter plus facilement en Chine et d'avoir un partenaire industriel pouvant lui fournir des véhicules pour son projet de flotte de robot taxi. L'Israélien a déjà conclu d'autres partenariats avec des constructeurs. Il s'est par exemple rapproché de Volkswagen et Champion Motors dans le but de déployer progressivement un service de robot-taxi en Israël. Plus récemment, Mobileye s'est rapproché de la RATP afin de tester son système de conduite dans les rues de Paris.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale