Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Mobileye veut mettre des navettes autonomes sur les routes américaines dès 2024

En partenariat avec Benteler et Beep, Mobileye prévoit de concevoir, fabriquer et déployer des navettes autonomes et électriques sur les routes américaines d'ici deux ans.
Twitter Facebook Linkedin Flipboard Email
×

Mobileye veut mettre des navettes autonomes sur les routes américaines dès 2024
Mobileye veut mettre des navettes autonomes sur les routes américaines dès 2024 © Benteler

Mobileye souhaite construire et déployer des navettes autonomes sur les routes américaines en 2024. Pour cela, la filiale d'Intel spécialisée dans la conduite autonome a annoncé le 14 février 2022 s'associer avec l'équipementier automobile allemand Benteler et le spécialiste de la gestion des services de mobilité autonome Beep. L'objectif : développer et déployer des navettes électriques et autonomes dans des communautés privées et publiques d'Amérique du Nord.

Déployer rapidement 100 navettes
Ces véhicules, qualifiés "d'autonomous movers", seront pensés pour être accessibles pour un maximum de personnes qu'elles soient aveugles ou qu'elles se déplacent en fauteuil roulant. Un design plus aboutit pourrait être présenté au printemps. Logiquement la navette sera équipée du système de conduite autonome Mobileye Drive et de son SoC EyeQ5. Surtout, les partenaires assurent que la production du véhicule sera faite aux Etats-Unis.

Les partenaires espèrent rapidement déployer 100 à 200 navettes autonomes. Mobilieye assure que l'offre sera très active au regard du prix par kilomètre parcouru et par passager. Un prix qui sera d'autant plus attractif si un grand nombre de navette est fabriqué et déployé. Après de premiers déploiements aux Etats-Unis, les partenaires envisagent déjà un déploiement mondial.

 

Les premières images de la navette autonome.

 

Quel type de services ?
Beep se targue d'avoir déjà déployé plus de 90 services aux Etats-Unis. Grâce à ces déploiements, Beep a approfondis ses connaissances sur les cas d'usage et comment améliorer la performance des véhicules. Dans le cadre de ce partenariat, ce sont des déploiements dans des campus, des aéroports, pour le transport du dernier kilomètre voir des livraisons qui sont prévus. L'avantage des véhicules autonomes est qu'ils sont accessibles 24h/24 et 7j/j.

Dans un premier temps, le but sera de répondre aux inégalités dans la micro-mobilité, puis améliorer le réseau de transport du dernier kilomètre (congestion, sécurité, accès, etc.). Les partenaires souhaitent à la fois venir en complément des transports en communs et s'insérer dans cette offre, et également se positionner comme une offre de transport privée en cherchant à être une alternative au transport personnel.

Les navettes autonomes pourront s'arrêter à tous les arrêts définis comme un métro, s'arrêter à la demande (via une application ou signe de la main) comme un bus, être déployées dans le cadre d'un service de transport à la demande pour faire du porte à porte. Différentes offres devraient voir le jour. Mais d'ici là, Mobileye, Beep et Benteler doivent fabriquer et tester leur navette autonome.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.