Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Mobility Tech Green lève 300 000 euros auprès de ses actionnaires historiques

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

La société d’auto partage veut développer ses parts de marché en Europe, mais aussi commencer à sonder le marché nord-américain.

Mobility Tech Green lève 300 000 euros auprès de ses actionnaires historiques
Mobility Tech Green lève 300 000 euros auprès de ses actionnaires historiques © Mobility Tech

Les actionnaires historiques de Mobility Tech Green suivent la jeune entreprise pour un troisième tour de table. La société rennaise vient de lever 300 000 euros auprès du fonds régional Nestadio Capital et de Sepamat, l’entreprise de location de voitures sous les enseignes Europcar et Loc Eco. Les deux levées de fonds précédentes, en 2010 et 2012, avait déjà permis à Mobility Tech Green de renforcer ses fonds propres à hauteur de 800 000 euros.

Créée en 2009 par Pascal Roux et Didier Houal, Mobility Tech Green développe e-colibri, une solution d’auto partage pour les entreprises et les collectivités publiques. Son boitier, qui s’implante sur le système électronique de la voiture, permet de collecter les données de l’utilisateur, qui sont traitées par le logiciel développé par Mobility Tech Green. La jeune entreprise compte une dizaine de clients et près de 10 000 utilisateurs en France, Belgique et Suisse.

Une progression de 40 % du chiffre d’affaires

L’argument convaincant
La société dispose d’une longue expérience de la gestion de flotte en auto partage. Dès 2002, les deux fondateurs avaient lancé City Roul’, une initiative d’auto partage à Rennes.
Elle a notamment remporté un gros contrat, l’année dernière, pour gérer le système d’auto partage d’Orange. L’entreprise de télécoms a mis en place e-colibri pour ses salariés sur une flotte de 300 véhicules, la plus importante flotte gérée par Mobility Tech Green. Avec ce nouveau contrat, le rennais a franchi un cap dans son développement, avec un chiffre d’affaires qui devrait atteindre 1 million d’euros, en progression de près de 40 %.

Cette troisième levée de fonds va lui permettre de développer sa clientèle de collectivités publiques. "Nous voulons notamment nous développer auprès des universités, explique Alexandre Fournier, le responsable marketing de Mobility Tech Green. C’est un modèle qui explose dans les universités américaines."

Deux recrutements ont été lancés pour renforcer l’effectif de la jeune société, un chargé de clientèle pour améliorer la relation client, et un chef de projet R&D, qui devrait continuer de développer les fonctionnalités du logiciel e-colibri. Au total, Mobility Tech Green devrait atteindre une dizaine de salariés dans le courant 2014.

Mais c’est aussi pour aborder le tournant de l’international, que la société d’auto partage a consolidé ses fonds propres. "Nous voulons aborder les Etats-Unis et nous allons rencontrer des investisseurs et des partenaires", explique Alexandre Fournier. Avec pour ambition de s’implanter sur le sol américain et de réaliser une nouvelle levée de fonds auprès d’investisseurs locaux.

Arnaud Dumas

Mobility Tech Green en chiffres

Chiffre d’affaires : 300 000 euros

Effectif : 8 personnes

Montant de la levée de fonds : 300 000 euros

Investisseur : Sepamat, Nestadio Capital

Secteur : auto partage, cleantech, numérique

 

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale