Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Recevez chaque jour toute l'actualité du numérique

x

Mojio lève (encore) des fonds afin de développer sa solution pour connecter les véhicules

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Levée de fonds Après une levée de fonds de 19 millions d'euros en 2017, Mojio a annonce avoir bouclé un nouveau tour de table le 8 mars 2018 auprès d'Iris Capital et Telus Ventures. La start-up canadienne, qui développe un boîtier pour connecter les véhicules et différentes applications grâce aux données collectées, souhaite développer ses partenariats auprès des opérateurs téléphoniques et des constructeurs des deux côtés de l'Atlantique.

Mojio lève (encore) des fonds afin de développer sa solution pour connecter les véhicules
A partir des données qu'elle collecte sur le véhicule, Mojio propose par exemple de détecter les éventuels problèmes mécaniques. © Mojio/DR

Mojio a annoncé jeudi 8 mars 2018 avoir levé des fonds afin de développer son service de voiture connectée auprès des opérateurs téléphoniques et des constructeurs des deux côtés de l'Atlantique. Cette nouvelle levée de fonds, dont le montant n'a pas été précisé, auprès d'Iris Capital via son fonds IrisNext - soutenu par Orange, Publicis, Valeo, Bpifrance et BRED Banque Populaire - et Telus Ventures s'ajoute au 19 millions d'euros déjà levés en 2017 par la start-up canadienne. Avec ce nouvel apport, Mojio veut se "développer avec de nouveaux opérateurs mobile dans le monde", explique simplement la start-up dans un communiqué.

 

Mojio propose une solution afin de connecter tout type de véhicules, récents ou anciens. Un boîtier connecté au véhicule et au Wi-Fi enregistre la position de la voiture, sa vitesse, les coups de freins (brusques ou non), les accélérations, etc., peu importe qui conduit le véhicule. Il est aussi possible de connecter sa voiture à Gmail, Google Drive ou Dropbox.

 

500 000 véhicules connectés en 2017

Les conducteurs peuvent être informés des "éventuels problèmes mécaniques pour améliorer l'entretien et les réparations" du véhicule. Il est aussi possible d'être "notifié en cas de problème critique requérant une action immédiate pour garantir la sécurité des passagers" et localiser le véhicule en cas de vol, liste Mojio dans un communiqué. Plus simplement, il est possible de connaître les économies de carburants réalisées ou manager une flotte de véhicules avec les applications proposées ppar la start-up.

 

Mojio enregistre toutes ces données : la start-up se targue d'avoir déjà plus de 6 milliards d'informations sur la conduite. L'ensemble de ces data a pu être récupéré en connectant 500 000 véhicules supplémentaires à la plate-forme en 2017, grâce à des partenariats avec des opérateurs mobiles tels que Deutsche Telekom, T-Mobile US Inc et Telus. En utilisant l'intelligence artificielle, Mojio espère "en retirer des schémas de conduite qui lui permettront d'optimiser la mobilité et l'expérience des conducteurs, en rendant les véhicules connectés plus intelligents, plus sûrs et moins coûteux".

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

 
media
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale